FC Barcelone et Real Madrid se disputent Araujo, un jeune Argentin

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-09T11:05:00.000Z, mis à jour 2011-06-09T11:16:41.000Z

Le FC Barcelone aurait formulé une offre ferme pour un jeune attaquant Argentin de Boca Juniors, Sergio Araujo. Mais le Real madrid a encore une option sur ce dernier...

Culés et merengues sont des rivaux héréditaires, et ils ne manquent pas une occasion de se tirer dans les pattes, sur le terrain ou en dehors. Ils seront peut être forcés de s'entendre cette fois-ci.




Sergio Araujo, né en 1992 à Buenos Aires, est un des grands espoirs du football Argentin. A 19 ans, il compte déjà 9 apparitions sous le maillot de Boca Juniors, le club phare du pays avec River Plate. C'est dans les catégories de jeunes, que ce soit en club ou en sélection, que le joueur a tapé dans l'œil des recruteurs européens, et stimulé l'imagination de ses compatriotes. Reste à savoir s'il marchera dans les pas de Carlos Tevez, dernière superstar à être passée par Boca.




Avant même d'avoir confirmé ces espoirs dans son pays, le xeneixe pourrait traverser l'Atlantique et rejoindre le FC Barcelone. Le club souhaiterait recruter de jeunes joueurs pour les mettre à disposition de son équipe B (en 2ème division) et, occasionnellement, de l'équipe fanion. Ainsi, une offre ferme aurait déjà été formulée. Reste à connaître la position de Boca, puisque le joueur semble intéressé : « C'est le rêve de tout footballeur de jouer là-bas. Mais en même temps je suis jeune, j'ai le temps de jouer »(Olé).




Outre l'éventuelle résistance de Boca Juniors, subsiste un autre problème, de taille, pour le Barça : il dépend du Real Madrid. En effet, lors du transfert de Fernando Gago en 2007, le club madrilène avait posé des options d'achat prioritaire sur certains joueurs du centre de formation porteño, dont Araujo. Le Real peut donc faire jouer cette option à tout moment pour empêcher le transfert d'avoir lieu. Toutefois, il se dit que Madrid ne devrait pas procéder ainsi, face à la pléthore de solutions offensives dont il dispose.


Il fut un temps où les grands espoirs du football mondial prenaient le temps de faire leurs classes dans des clubs et des championnats moins huppés, avant de rejoindre les cadors européens. Aujourd'hui, tout va beaucoup plus vite, et les résultats sont mitigés... Quid d'Araujo ?