Dans l'actualité récente

FC Barcelone : reçu 5 sur 5 en demies

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-04T09:18:00.000Z, mis à jour 2012-04-04T09:38:19.000Z

Le Barça a dominé le Milan AC (3-1) en quart de finale retour de la Ligue des champions. Solidaires et sûrs de leur force, les Catalans se qualifient pour leur cinquième demi-finale consécutive en C1.

Malgré quelques inquiétudes, la logique a été respectée au Nou Camp pour cette quatrième confrontation de la saison entre les deux clubs.




Bien muselé à San Siro lors du match aller, Lionel Messi a retrouvé son efficacité à domicile. Victime d'un syndrome inexpliqué contre les clubs italiens qui réduit ses stats, l'Argentin a inscrit deux penalties. En huit rencontres, le numéro 10 blaugrana n'est toujours pas parvenu à marquer un but dans le jeu. Cela lui importera peu puisqu'il dépasse, grâce à ce doublé, le record de réalisations en C1 en une saison avec 14 buts. Et dire que le Barça peut encore disputer trois rencontres...




Pendant huit minutes, le FC Barcelone a été virtuellement éliminé. L'égalisation de Nocerino (41e) sur un très bon travail d'Ibrahimovic avait redonné l'espoir d'un exploit aux Milanais. En dépit de cet intermède délicat, la domination des Catalans n'a souffert d'aucune contestation possible. Jugez plutôt des statistiques du match : 17 tirs (dont 8 cadrés) à 2 pour le Barça. Avec 60% de possession, les coéquipiers d'Iniesta ont étouffé leur adversaire.




A l'issue de la rencontre, Pep Guardiola a laissé exploser sa joie. Tendu sur son banc de touche durant tout le match, l'entraineur espagnol a fait part de son « grand honneur » d'arriver pour la cinquième fois consécutive dans le dernier carré européen : « c'est la force de ce club d'être présent dans les grands rendez-vous » a-t-il estimé. Le Barça rejoint le grand Real Madrid des années 1950 avec cette caractéristique.


Les catalans connaitront l'identité de leur adversaire en demi-finale à l'issue du match entre Chelsea et Benfica Lisbonne. Les Londoniens avaient pris une option en gagnant (1-0) au Portugal lors du match aller.