Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Santos demande à la FIFA de suspendre Neymar pendant 6 mois

Voir le site Téléfoot

Neymar Jr sous le maillot de Santos
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2015-10-15T16:20:03.611Z, mis à jour 2015-10-15T16:20:03.611Z

Le Santos FC, l'ancien club de Neymar au Brésil, vient de demander à la FIFA de faire suspendre le joueur pour six mois. La raison ? Les irrégularités de son transfert au FC Barcelone.

Et si Neymar était suspendu pendant six mois ? C'est en tout cas ce que souhaite le Santos FC, l'ancien club de la star brésilienne. Le grand club brésilien s'estime en effet floué dans le transfert du joueur au FC Barcelone.

Les irrégularités du transfert

En juin 2013, Neymar quittait Santos et signait au FC Barcelone pour 57 millions d'euros. Mais le Barça a été accusé de dissimuler le montant exact du transfert pour frauder le fisc. Ainsi selon un magistrat espagnol, la fraude était estimée à 26,2 millions d'euros.

Le Barça avait d'ailleurs anticipé les sanctions en versant 13,5 millions d'euros au fisc espagnol avant même le verdict.

Une plainte déposée

Dans cette "affaire Neymar", Santos estime avoir été roulé dans la farine par le joueur brésilien et veut obtenir réparation : le club veut récupérer la somme de 55 millions d'euros ! Pour cela, Modesto Roma, le président de Santos, a porté plainte auprès de la FIFA dont Neymar aurait enfreint les lois.

Une plainte que dévoile le journal brésilien O Globoesport : "Neymar Jr a violé les articles 17(3), 17(5) du règlement des statuts et des transferts de joueurs de la FIFA et l'article 62 du code disciplinaire. Étant donnée la mauvaise foi de Neymar Jr et toutes les autres circonstances aggravantes, dont la violation multiple de statuts de la FIFA et de règlements pendant la période, le joueur doit être sanctionné d'une suspension de 6 mois de tout match officiel en accord avec l'article 17(3) du règlement des statuts et des transferts de joueurs de la FIFA."

Le président de Santos a également porté plainte contre le père du joueur et la société "Neymar Sport e Marketing". Reste à savoir si la FIFA s'estimera compétente pour juger le dossier.

[VIDÉOS] Revoir les exploits de Neymar avec Santos