Dans l'actualité récente

FC Barcelone : Santos poursuit Neymar et le club catalan

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-05-30T16:22:53.205Z, mis à jour 2015-05-30T17:08:41.886Z

Le président du club brésilien de Santos, Modesto Roma Junior, a annoncé avoir lancé des poursuites auprès de la FIFA contre le FC Barcelone et Neymar suite à des irrégularités concernant son transfert en mai 2013.

"Le Santos considère que le (FC) Barcelone, Neymar et son entreprise ont commis des violations du contrat de transfert et réclame une indemnité pour les dommages, avec intérêts", a affirmé le président du club brésilien, Modesto Roma Junior.

Un transfert polémique

Le transfert de Neymar au FC Barelone n'en finit pas de rebondir. Alors que la justice espagnole a annoncé le 13 mai le renvoi devant les tribunaux du FC Barcelone, du président Josep María Bartomeu, et de son prédécesseur, Sandro Rosell, le club brésilien Santos a annoncé des poursuites auprès de la Fifa contre le FC Barcelone, Neymar, son père Neymar da Silva Santos, et l'entreprise Neymar Sports & Marketing pour irrégularités dans le coût du transfert de l'attaquant en mai 2013.

Santos se sent floué

"Le Santos considère que le FC Barcelone, Neymar et son entreprise ont commis des violations du contrat de transfert et réclame une indemnité pour les dommages, avec intérêts, a affirmé le président du club de Sao Paulo, Modesto Roma Junior, lors d'une conférence de presse. Le 31 mai 2013, le Santos et les personnes citées ont signé un contrat de transfert et ont cédé les droits économiques et fédératifs (de Neymar) pour 17,1 millions d'euros, plus deux millions d'euros, au cas où le joueur arriverait en finale du Ballon d'Or, a-t-il ajouté. Mais, après l'enquête en Espagne, le Santos a appris que le montant réellement versé avait été de 83,371 millions d'euros.

Le Tribunal arbitral du sport en dernier recours

La décision revient maintenant au Comité d'arbitrage de la Fifa qui dira qui a raison, avec possibilité pour le perdant de faire appel auprès du Tribunal arbitral du sport. Le FC Barcelone n’en a pas fini avec les tribunaux puisque la justice espagnole a accepté, ce vendredi, de transférer à Barcelone cette affaire.  Deux ans après le transfert du prodige brésilien en Catalogne, l'affaire risque encore de faire couler beaucoup d'encre.