FC Barcelone - Transfert : Valdés à Manchester ou Monaco ?

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-03-19T15:45:00.000Z, mis à jour 2014-03-19T17:55:29.000Z

Pressenti depuis plusieurs mois à Monaco la saison prochaine, Victor Valdés pourrait finalement rejoindre la Premier League. Le gardien du FC Barcelone serait en tout cas très intéressé par Manchester City.

Où jouera Victor Valdés la saison prochaine ? Nous pensions pouvoir répondre à cette question après les déclarations faites par le gardien du FC Barcelone dans Téléfoot au mois d'octobre 2013 (voir la vidéo en fin d'article). Mais le quotidien L'Equipe révèle dans son édition du 19 mars que le portier serait également proche de Manchester City désormais.

Un rapprochement City-Valdés
Selon L'Equipe, Victor Valdés et Manchester City se seraient rapprochés ces derniers jours. Et l'avenir du gardien du FC Barcelone, libre l'été prochain, pourrait se situer en Premier League avec les Citizens. Les Skyblues réussiront-ils à coiffer l'AS Monaco au poteau ? Car c'est bien le club de La Principauté qui tenait la corde jusqu'ici.

Une indemnité versée à Monaco ?
Ce revirement de Victor Valdés serait rendu possible, d'après la presse espagnole, grâce à une clause permettant au joueur de casser l'accord conclu avec l'AS Monaco en versant une indemnité au club. Dans les colonnes du journal britannique The Guardian, le portier catalan déclarait début mars au sujet de la Premier League : « C'est une culture footballistique à laquelle je me suis toujours identifié. »

La C1 dans tous les cas
A priori, Victor Valdés rejoindra dans tous les cas un club disputant la Ligue des champions. Reste à savoir quels éléments l'international espagnol prendra en compte. Le salaire proposé, ses liens d'amitié avec Eric Abidal, l'ambiance dans le stade, le niveau du championnat... ? Autant de raisons de choisir l'un ou l'autre prétendant.

A noter, en faveur de Manchester City, que Victor Valdés y retrouverait son ancien directeur sportif au FC Barcelone, Tixi Begiristain.