Dans l'actualité récente

FC Barcelone : un nul avant le Parc

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-03-31T08:01:00.000Z, mis à jour 2013-03-31T08:03:58.000Z

Malgré un but et une passe décisive de Lionel Messi, le FC Barcelone doit se contenter du match nul face à une séduisante équipe du Celta Vigo. Jordi Roura avait décidé de remanier son onze en prévision du match face au PSG.

Sur la pelouse du Celta Vigo, le FC Barcelone n'a pas brillé et s'est contenté d'un match nul (2-2).

Un onze inédit
En prévision du déplacement hyper important dans l'antre du PSG, Jordi Roura a logiquement fait tourner son effectif, en plus d'avoir dû composer sans les blessés (dont Alba et Xavi). Et c'est donc avec une défense expérimentale et un milieu remanié que le FC Barcelone s'est rendu sur la pelouse du Celta Vigo. Dès lors, il ne fallait pas s'étonner du manque de rythme offert par une première mi-temps durant laquelle les locaux ont joué leur va-tout. Ce sont d'ailleurs eux qui ont ouvert le score, à la 38ème, par Insa, sur un beau mouvement offensif, profitant d'une arrière-garde peu sereine. Cinq minutes plus tard, le jusqu'alors intermittent Messi trouva Tello sur une passe millimétrée. Le jeune Espagnol égalisa sans trop de mal.

Zéro étincelle
Après la pause, la rencontre ne s'est guère emballée , le Celta Vigo continuant de se montrer dangereux sous les impulsions de Park, le Barça affichant une possession de balle un peu stérile. Mais, même dans la difficulté, impossible n'est pas Messi. L'Argentin remit les siens sur le bon rail à la 73ème, en étant à l'origine et à la finition, et en profitant d'un service de Tello (politesse rendue). Le quadruple Ballon d'Or a d'ailleurs trouvé le chemin des filets pour le 19ème match consécutif en Liga et peut se targuer d'avoir marqué contre toutes les équipes de Liga cette saison. Malheureusement, cela n'a pas empêché pas le Celta Vigo de tromper Pinto une deuxième fois, quelques instants avant le coup de sifflet final (Oubina, 88ème), sur une faute de marquage.

En attendant mardi
Bien sûr, les Blaugrana ont évolué sans leurs deux métronomes (Xavi et Iniesta, rentré après l'heure de jeu pour sa part). En outre, ils avaient sans doute déjà la tête au Parc des Princes, leur prochaine destination, capitale pour leurs ambitions futures. La Liga étant (quasiment) remportée, une éventuellement élimination précoce en Ligue des Champions serait vécue comme une grosse déception. A cause du souvenir douloureux de la campagne 2012 (sorti en demie par Chelsea), les Barcelonais le savent plus que quiconque. Leurs difficultés à l'extérieur, où ils prennent toujours un but, peuvent faire espérer les Parisiens.

Ce n'est sans doute pas la meilleure façon de préparer un choc.