FC Barcelone : un triplé de Messi contre Valence

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-09-01T21:30:00.000Z, mis à jour 2013-09-02T09:23:34.000Z

A l'issue d'un match très animé, Barcelone s'impose à Mestalla face à Valence (2-3) grâce à un triplé de Lionel Messi. C'est la troisième victoire des Blaugranas en autant de rencontres. Le champion garde la main au classement.

Tantôt brillant, tantôt inquiétant, le FC Barcelone assure l'essentiel face à Valence. Le grand bonhomme de la rencontre s'appelle évidemment Lionel Messi, auteur des trois buts de son équipe.


Barcelone, du jour à la nuit

Finalement, le FC Barcelone a souffert. Le scénario semblait pourtant écrit d'avance après quarante minutes de jeu. Avec trois buts d'avance, les Catalans allaient encore une fois dominer de la tête et des épaules une rencontre de la Liga et préserver sans émotion le contrôle du championnat. Si leur leadership au terme de cette troisième journée n'est pas remis en cause, les Valencians, courageux, ont néanmoins réussi l'exploit de donner du fil à retordre à des Barcelonais pour une fois maladroits.

Six minutes de folie

Jusqu'à la 45e minute, il n'y a qu'une seule équipe voire qu'un seul homme sur la pelouse du stade Mestella. Pas de surprise, il s'agit bien de Lionel Messi qui mit notamment Adil Rami au supplice sur deux de ses trois réalisations. Un ballon piqué (11e), un plat du pied (39e) et un tir croisé du droit (41e), l'Argentin offrait, pensait-on, une fin de match en roue libre à ses coéquipiers. Un avantage mérité surtout au regard de ces quarantes premières minutes. C'était avant le réveil des Valencians et du Portugais Helder Postiga qui, en une minute, ramenait son équipe à une longueur du Barça. Là-aussi, la technique était au rendez-vous avec une volée acrobatique dans la lucarne et une tête décroisée (2-3, 45e).

Valdès marque encore des points

Alors qu'ils auraient pu tenter de verrouiller le jeu avec leur capacité à confisquer le ballon, les Catalans ont continué à pousser en seconde période et auraient pu inscrire un quatrième but. Ils se sont surtout exposés aux nombreux contres de Valence. Le rapide Jonas notamment a obligé Victor Valdes à sortir le grand jeu pour préserver la victoire dans les derniers instants de la partie. En pleine réussite en première période, Messi finissait, lui, la rencontre sur autant d'échecs face à la cage castillane. Trop rare pour ne pas le souligner.

Pour le compte de la quatrième journée, le FC Barcelone recevra au Camp Nou le FC Séville le 15 septembre.