Le FC Barcelone et Valence se neutralisent

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-02-03T20:06:00.000Z, mis à jour 2013-02-03T20:28:08.000Z

Une très bonne équipe de Valence a signé un match nul contre Barcelone, sans doute fatigué par la demi-finale aller de la Coupe du Roi. Adil Rami et ses camarades ont marqué en premier mais Messi a répondu sur pénalty.

Entre un Valence séduisant et un Barcelone moins flamboyant, la victoire n'a pas choisi de camp.

Valence, la tête haute
Deux semaines après avoir pris une déculottée face au Real Madrid, Valence a accueilli les Barcelonais en ne se laissant pas faire. En défendant assez haut et avec un duo Rami/Ricardo solide, les hôtes de la rencontre n'ont pas été trop bousculés par le jeu de passes des Blaugranas. Procédant d'abord par contres, ils tenaient tête au leader quand Banega a ouvert le score, après une bonne récupération et un contrôle d'école (34ème). Malheureusement, cinq petites minutes plus tard, Pereira charge Pedro, qui s'effondre dans la surface. Pénalty pour Barcelone, que Messi s'est empressé de transformer.

Le nul, pas mieux
Après la pause, nous avons assisté à un quasi remake de la première mi-temps. Quasi remake parce qu'il n'y a pas eu de but. Pour le spectacle, les deux équipes se sont offerts quelques belles séquences, mais pas de quoi éviter le match nul. Globalement, Barcelone a été plus dangereux mais, sans doute par manque de fraîcheur, n'a pas su surclasser Valence. En revanche, les coéquipiers d'Adil Rami pourront regretter cette double balle de match à la fin de la rencontre. Malheureusement pour eux, Valdés était là.

Valence se rassure
Au Championnat, Barcelone n'a pas vraiment besoin de points : il en compte 16 sur le Real Madrid et provisoirement douze sur l'Atlético. Valence, lui, continue sa remontée et cette unité ajoutée au compteur sera importante au moment de faire le bilan. Les futurs adversaires du PSG en Ligue des Champions vont mieux. Le club de la capitale française est prévenu.

On peut considérer ce match comme une contre-performance pour Barcelone, sachant que les jokers sont tellement légions qu'il n'y a pas de quoi trembler.