FC Barcelone : Xavi, Piqué et même Guardiola accablent Mourinho

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-18T13:05:00.000Z, mis à jour 2011-08-18T13:20:48.000Z

Le comportement de José Mourinho à Barcelone fait encore scandale. Au lendemain d'un nouveau clasico sulfureux, Gérard Piqué, Xavi, et même Pep Guardiola ont critiqué l'entraineur du Real Madrid.

Alors qu'il n'est l'entraineur du Real Madrid que depuis un peu plus d'un an, José Mourinho s'est taillé une belle réputation de pyromane en enflammant toujours un peu plus le climat autour des clasicos. Son bilan face au Barça ? 1 victoire, 3 matches nuls et 3 défaites.

Alors que José Mourinho a joué un rôle central dans les échauffourés qui ont animé la fin du match retour de Supercoupe d'Espagne. Après le match, le défenseur central Gérard Piqué l'a repris de volée : « Avant, nous jouions contre le Real et il savait gagner ou perdre mais maintenant, c'est différent. Mourinho est en train de détruire le football espagnol. Il faut faire quelque chose car cela va mal finir». La superbe rivalité sportive glisse donc lentement hors du terrain.

Le métronome catalan, lui non plus, n'a pas mâché ses mots : « Le football espagnol est bien au-dessus de personnages comme ça. La vérité, c´est que son (ndlr : Mourinho) comportement est pathétique. C'est lamentable, les images parlent d'elles-mêmes (...) certains joueurs du Real Madrid ne sont rentrés que pour faire mal». Son nouvel acolyte du milieu de terrain, Cesc Fabregas, s'est lui fendu d'un commentaire laconique (et ironique ?) : « Chacun joue comme il veut ou comme il le peut ».


L'homologue catalan et ennemi intime de Mourinho, Pep Guardiola, est aussi sorti de son éternelle réserve : « Si on ne fait rien, ça pourrait mal se terminer. Moi, de mon côté, je peux faire en sorte que mes joueurs se comportent de leur mieux. Mais regardez, les joueurs de Madrid ne nous ont pas félicité et n'ont même pas attendu que nous recevions le trophée ». Si le comportement de ses joueurs est loin d'être irréprochable, Guardiola a eu le mérite de ne pas envenimer la situation.

Ces querelles puériles ont également fait réagir le vice-président du club blaugrana, Carles Vilarrubi : « Mourinho ne peut brouiller les relations entre les deux institutions sportives les plus importantes d'Espagne (...) L'attitude de Florentino (Perez) a été impeccable ». Mourinho agirait donc seul ?