Dans l'actualité récente

FC Lorient : Denis Bouanga, portrait d'un jeune espoir au parcours atypique

Voir le site Téléfoot

Denis Bouanga - FC Lorient
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-11-03T15:25:00.000Z, mis à jour 2014-11-03T16:19:40.000Z

A 19 ans, Denis Bouanga, jeune espoir du FC Lorient, a connu une des plus belles semaines de sa vie. Après avoir signé son premier contrat professionnel, le joueur a fait ses grands débuts en Ligue 1, face au Paris-Saint Germain. Pour Telefoot.fr, le Franco-Gabonais revient sur sept jours inoubliables.

Dans le football, il est parfois des destins atypiques. Si la coutume exige qu'un adolescent passe par un centre de formation pour espérer un jour signer un contrat professionnel, de rares exceptions demeurent. Eric Carrière, Adil Rami et André-Pierre Gignac en sont les parfaits exemples. Denis Bouanga, jeune espoir du FC Lorient, également. Retour sur son parcours.
Un parcours atypique
Comme beaucoup d'enfants, Denis Bouanga est passionné de football. Petit, il passe énormément de temps avec son frère cadet, Didier, à frapper le cuir. Il rêve alors de devenir joueur professionnel. Pour atteindre cet objectif, il s'engage au Stade Olympique du Maine, un petit club dans la Sarthe. Auteur de bonnes prestations, le joueur est repéré par Le Mans, qui souhaite le former : « J'y suis resté deux ans, en section amateur, en U19 première année et en U19 deuxième année. Au terme de ces deux années, Le Mans n'a pas souhaité me garder. Je suis donc parti à Mulsanne, en DH, dans la Sarthe. »
Malgré cet échec, Denis persévère et s'accroche. Son parcours est semé d'embuches, mais le mène pourtant jusqu'à Lorient. Alors que la Coupe du Monde bat son plein au Brésil, le club breton vient aux renseignements, et le recrute dans son escarcelle. Titulaire indiscutable en CFA, il marque quatre buts en sept rencontres. De quoi attirer l'attention de Sylvain Ripoll, l'entraîneur des Merlus, qui le convoque pour disputer le seizième de finale de la Coupe de la Ligue face à Evian. Le point de départ d'une semaine inoubliable...
« Tout a été magnifique »
Avec Denis Bouanga titulaire, Lorient s'impose 2-1 et continue sa route en Coupe de la Ligue. Un conte de fées pour le joueur amateur, qui ne rencontre pas de princesse, mais signe son premier contrat professionnel de trois ans dans la foulée : « C'est une semaine que je n'oublierai pas. Tout a été magnifique, j'ai été joyeux toute la semaine. Lundi j'ai été convoqué avec les professionnels, mardi j'ai été titularisé en Coupe de la Ligue, mercredi j'ai une nouvelle fois rejoint le groupe professionnel, jeudi j'ai signé mon premier contrat pro, et vendredi, j'ai été retenu par l'entraîneur, Sylvain Ripoll, dans le groupe pour affronter le PSG. »
Pour conclure en apothéose cette folle semaine, le Franco-Gabonais rentre en jeu face au Paris-Saint Germain, en Ligue 1. Une expérience forcément inoubliable, malgré la défaite des Bretons : « Rentrer sur la pelouse du Moustoir m'a donné des frissons, j'étais très heureux. C'était mon premier match de Ligue 1, et contre le PSG, cette chance n'est pas donnée à tout le monde. »
Un ailier à l'instinct de buteur
Capable de marquer des buts, comme en attestent ses statistiques en CFA (sept matches, quatre buts), Denis Bouanga est avant tout un milieu de terrain capable de déborder et repiquer dans l'axe : « Je suis plutôt un milieu offensif, qui évolue sur les côtés. Etant petit, je jouais attaquant, mais mon coach préfère m'aligner sur les côtés. Il m'arrive également de faire des appels d'avant-centre. » Un joueur polyvalent, qui présente un profil complet. Le directeur du centre de formation lorientais, Régis Le Bris, confirme les qualités du joueur, dans une interview accordée au site officiel du club : « C'est un joueur très déterminé dans ce qu'il entreprend. Il s'est imposé naturellement dans le jeu de la CFA. C'est un élément remarquable dans sa manière de jouer. C'est une marque de confiance de notre part pour qu'il aille plus loin. On a envie de lui donner du temps pour continuer à progresser et qu'il démontre toutes ses qualités. Il doit encore se construire. »
Honnête, Denis Bouanga sait, qu'en plus de son talent, l'épidémie de blessures qui frappe Lorient en ce moment (Julien Quercia, Coutadeur, Diallo, Autret, Reale, Traoré) n'est pas étrangère à sa place dans le groupe professionnel. Le joueur ambitionne pourtant de rester avec l'équipe A : « Cette saison, je souhaite jouer le maximum de matches en Ligue 1. Je ne me suis pas encore fixé un nombre de buts, mais je veux engranger du temps de jeu. J'espère conserver ma place dans l'effectif une fois le rétablissement des blessés. »
L'Equipe de France ou Les Panthères ?
Si Denis Bouanga enchaîne les bonnes prestations, il est probable qu'il soit convoqué en sélection nationale. De père gabonais et de mère française, il pourrait avoir l'embarras du choix : « Pour l'instant, je préfère le Gabon. Je ne vais pas dire qu'en France toutes les places sont prises, mais c'est tout comme. Je n'ai encore jamais été appelé par les sélections de jeunes du Gabon ou de la France, je n'ai donc pas encore fait mon choix. »
Avant d'avoir à trancher, le jeune joueur préfère se focaliser sur ses prestations avec Ayew, Sunu et consorts. Actuel 18ème de Ligue 1, Lorient est à la peine en ce début de championnat. Et si c'était Denis Bouanga, le sauveur des Merlus ?