FC Nantes - OM : Marseille fait du surplace

Voir le site Téléfoot

Florian Thauvin - OM
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-04-26T07:22:00.000Z, mis à jour 2014-04-26T13:56:00.000Z

En match avancé de la 35e journée de Ligue 1, le FC Nantes et l'Olympique de Marseille n'ont pu se départager à la Beaujoire (1-1). Un deuxième nul consécutif qui freine encore l'OM dans ses ambitions européennes.

L'OM occupe ce samedi matin le sixième rang, avec quatre points de retard sur le quatrième, Saint-Etienne, qui se déplace sur la pelouse d'Evian dans l'après-midi, et deux sur Lyon, qui reçoit Bastia dimanche.


Anigo : "Il nous manque deux points"

La saison en dents de scie des Marseillais s'est poursuivie à La Beaujoire. Certes, l'OM n'a pas perdu (1-1), mais en laissant deux points face à un adversaire "prenable", les Phocéens se compliquent la tâche pour la 5e place de Ligue 1, synonyme de Ligue Europa. Au regard de leur deuxième indigente, ce n'est que mérité. José Anigo, le coach olympien, comme souvent depuis qu'il a repris les commandes de l'OM, ne cachait pas sa déception à l'issue de la partie. "Faire un résultat à Nantes, ce n'est jamais simple, encore moins maintenant que cette équipe est sauvée et n'a plus cette épée de Damoclès au-dessus de sa tête, expliquait-il. Mais je suis vraiment déçu, parce qu'en première période, on aurait dû plier le match et l'emporter. On aurait dû et pu marquer ce deuxième but avant la pause et là, c'était un autre match. Partir d'ici avec un point, ce n'est pas payé, il nous manque deux points ce soir." Deux points qui pourraient coûter très cher au terme de cette 35e journée.


L'OM dit adieu à l'Europe ?

Florian Thauvin, buteur du soir pour l'OM, accusait aussi le coup. "C'est une déception de partir d'ici avec un match nul. On avait réussi à ouvrir le score, mais on a encaissé un but. On a manqué de rigueur, mais je trouve que nous avons été assez solides, car ils n'ont pas eu d'occasion franche. Ils ont marqué un beau but, une belle frappe de loin. Tant mieux pour eux et tant pis pour nous." L'attaquant olympien, ne pouvait pas mieux dire. Les Nantais, en cas de défaite de Sochaux face au PSG, seront officiellement maintenus en L1 au terme de cette journée. Pour l'OM, c'est encore une fois l'Europe qui semble le fuir. A deux points de Lyon (qui reçoit Bastia dimanche) et à trois journées du terme du championnat, l'affaire est en effet très mal embarquéee.


Thauvin aurait pu mieux faire

En l'absence de Mathieu Valbuena, touché à l'épaule gauche, c'est donc Thauvin qui s'est signalé. L'international Espoirs, longtemps muselé par Veigneau, a trouvé l'ouverture a suffi sur une talonnade d'André-Pierre Gignac (30e). Il a été moins heureux sur ses autres tentatives, contrées par la défense nantaise (23e, 38e, 39e, 52e) ou encore sur ce ballon offert par APG (63e). Il aurait pu rendre la pareille à Gignac, mais l'attaquant a lui aussi été contré (44e). Côté nantais, l'homme en forme du moment a encore frappé. Auteur d'un doublé à Valenciennes, Serge Gakpé égalisé à la 64e et s'est montré intéressant par ses déplacements, ses appels et ses passes à destination de Nicolita (33e), Cissokho (48e) ou Alejandro Bedoya (54e).


les Phocéens devront faire le plein au cours de leurs quatre derniers matches de la saison. Et ça tombe bien : leurs prochains adversaires ne sont autres que les Lyonnais dimanche prochain. Un match qui a des allures de finale pour l'Europe et surtout de dernière chance pour l'OM.