Dans l'actualité récente

Le FC Valence tient tête au FC Barcelone !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-22T11:10:00.000Z, mis à jour 2011-09-22T11:19:01.000Z

Le FC Barcelone se déplaçait à Valence pour prendre la tête de la Liga aux coéquipiers d'Adil Rami. Las, les camarades de Leo Messi retournent en Catalogne avec un match nul (2-2) plutôt heureux.

Le FC Barcelone est peut être invincible, mais il ne gagne pas tous ses matches : déjà 4 matches nuls cette saison, en 8 matches officiels. Tous sur le score de 2 buts partout. Et le match nul obtenu par Valence n'a rien de miraculeux...

Avec l'arrivée de Cesc Fabregas et l'absence de renfort défensif, Pep Guardiola a décidé de remettre au goût du jour cette saison le fameux 3-4-3 de son mentor et ancien entraineur, Johan Cruyff. Une défense à 3 Abidal - Puyol - Mascherano, un quatuor Busquets - Keita - Xavi Fabregas au milieu, et un surpenant trio Pedro - Messi - Alves devant. Résultat : la défense prend l'eau, Keita et Alves sont perdus, et le tout-puissant milieu Barcelonais est porté disparu... Le 4-5-1 d'Unai Emery permet d'exploiter le déficit catalan dans les couloirs.

Ailier gauche, Jérémy Mathieu se régale des largesses offertes par Mascherano et met au supplice Eric Abidal : centre à la 12ème minute qu'Abidal pousse dans ses filets, centre à la 22ème cafouillé par Abidal que Pablo Hernandez peut mettre dans le but vide. Et si Pedro avait égalisé à la 13ème minute, Adil Rami réalise un très bon match contenant bien Leo Messi (malgré une faute non sifflée à la 15ème qui aurait pu lui valoir un 2ème carton jaune et/ou un penalty). Soldado manque lui l'immanquable, et le 2-1 à la mi-temps n'est pas cher payé pour le Barça.

Au retour des vestiaires, Guardiola range son 3-4-3 pour un 4-3-3 plus traditionnel, Alves redevient latéral, et Valence a tout de suite plus de mal à imposer son jeu. Avec un bon coaching (bonnes entrées de Villa, Adriano et Thiago), il revient à sa formation initiale et le FC Barcelone survole la fin de match. Les occasions s'enchainent, et un Messi peu inspiré trouve Fabregas par-dessus la défense pour l'égalisation. Une 2ème passe décisive dans le match, qui aurait pu être suivie d'une 3ème si David Villa n'avait gâché une offrande à la 89ème...

A l'issue du match, le FC Valence prend la tête de la Liga en attendant le match du Bétis Séville, ce jeudi. Tout saut immérité au vu du match, tant les Valencians ont proposé un football attrayant. Et ainsi prouvé qu'on pouvait inquiéter et même battre le Barça en jouant au football...