FCNA : les supporters de Nantes veulent prendre le pouvoir

Voir le site Téléfoot

FC Nantes La Beaujoire
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-04-18T16:17:00.000Z, mis à jour 2013-04-19T09:01:39.000Z

Le FCNA pourrait devenir le cobaye d'une expérience inédite en France, visant à donner une partie du pouvoir aux supporters. Une initiative prise par le collectif nommé " A la Nantaise ".

L'association « A la Nantaise » a proposé un projet d'actionnariat populaire dans le capital du FC Nantes. Composé de supporters, d'anciens joueurs et d'anciens dirigeants du club, le collectif dénonce l'héritage du FCNA « dilapidé » par les nouveaux dirigeants.

Retrouver la philosophie nantaise
Mercredi lors d'une conférence de presse donnée à Paris dans la Maison de la Bretagne, l'association « A la Nantaise » a présenté son projet d'actionnariat populaire. L'un de ses membres, l'ancien président du club Jean-René Toumelin, a expliqué les motivations de cette initiative : « Notre héritage a été dilapidé (...), des investisseurs se sont emparés du club sans se soucier de notre identité et de notre philosophie. » Des propos qui visent de toute évidence le propriétaire du FCNA depuis 2007, l'homme d'affaires franco-polonais Waldemar Kita.

L'actionnariat populaire
Par actionnariat populaire, l'association « A la Nantaise » entend donner aux supporters du club (particuliers et entreprises) un rôle actif dans la vie de celui-ci. Une prise de participations minoritaire au capital du FCNA ainsi qu'un ou deux sièges au conseil d'administration sont espérés. Pour devenir actionnaire du club, chaque membre du collectif « A la Nantaise » devra verser une participation d'au moins 100 euros pour les adhérents individuels et 500 euros pour les entreprises. Pour les demandeurs d'emploi et les étudiants, ce tarif sera réduit à 50 euros.

Comme les socios en Espagne ?
S'il est inédit dans le football professionnel français, ce système d'actionnariat populaire rappelle ce qui existe en Espagne avec les socios (au Real Madrid et au FC Barcelone notamment). Ces derniers, en tant qu'actionnaires du club, votent par exemple pour l'élection du président. Reste à savoir quels types de pouvoirs les futurs actionnaires du FCNA pourraient exercer si le projet se concrétisait.

Le FC Nantes, actuel 2e en Ligue 2, devrait selon toute vraisemblance retrouver l'élite la saison prochaine.