Fenerbahçe-Galatasaray : l'autre immense choc du week-end

Voir le site Téléfoot

Gomis
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2018-03-17T10:25:19.908Z, mis à jour 2018-03-17T10:25:19.908Z

Fenerbahçe et Galatasaray, les deux clubs ennemis de la ville d'Istanbul, s'affrontent dans un derby qui s'annonce ultra bouillant au regard de l'enjeu du titre.

Si nos yeux seront naturellement tournés vers le choc entre Marseille et Lyon programmé pour dimanche soir, la lutte pour le podium en fil conducteur, on n'oubliera pas que le Fenerbahçe et Galatasaray s'affrontent dans le toujours très bouillant derby d'Istanbul. Pour un enjeu tout autre : le titre.

Une ambiance de feu

Il suffisait de regarder le huitième de finale retour entre le Bayern Munich et le Besiktas pour se rendre compte de l'effervescence qui anime les stades turcs. Malgré l'élimination qui se profilait, l'atmosphère était belle et festive. On ne s'attend pas à un tel élan positif au stade Ulker Stadyumu ce samedi après-midi. Mais ce sera très certainement bouillant entre le Fenerbahçe et Galatasaray, les deux clubs ennemis d'Istanbul qui se disputent une nouvelle fois le titre cette saison. Et qui ont l'habitude d'offrir un spectacle digne de ce nom aux amateurs de joutes musclées et tendues.

L'enjeu du titre

Au classement, la lutte est très serrée entre Galatasaray (53 points), le Besiktas (50 points), Istanbul Basaksehir (50 points) et le Fenerbahçe (47 points). En cas de victoire, les Canaris Jaunes reviendraient à trois petites longueurs des Lions, ce qui ajoute un sacré enjeu au Kitalar Arasi Derbi. La saison prendrait alors une tournure encore plus indécise qu'elle ne l'est actuellement, surtout entre les deux équipes les plus titrées du championnat : 20 sacres pour Galatarasay et 19 pour le Fenerbahçe. Si elles peuvent se faire coiffer au poteau, notamment par le Besiktas, elles se battront jusqu'au bout pour parfaire leur co-règne au palmarès.

Gomis, le joueur à surveiller

L'Olympique de Marseille doit sans doute regretter d'avoir laissé partir Bafétimbi Gomis. Car l'ancien buteur de Ligue 1 s'éclate dans le championnat turc. Moins médiatisées que certaines stars de Premier League, de Liga ou de Serie A, ses performances accouchent tout de même de statistiques ronflantes : 25 buts en 24 journées de championnat. Supérieures, même, à des joueurs comme Harry Kane, Mohamed Salah ou encore Lionel Messi. Et comme il était resté muet lors du derby de la première moitié de saison (0-0), nul doute qu'il voudra s'affirmer comme l'homme fort de ce face-à-face à suivre pour l'histoire, la rivalité et le sportif. Soit trop d'arguments pour un seul match.


Plus d'actualité