Dans l'actualité récente

FIFA 17 – Interview d’Antoine Cohet, responsable marketing chez EA : « Le PSG veut rayonner sur le terrain virtuel »

Voir le site Téléfoot

FIFA 17   Anthony Martial
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-10-31T16:10:36.612Z, mis à jour 2016-10-31T16:18:46.852Z

Sorti il y a un peu plus d’un mois, FIFA 17 continue de captiver l’attention des joueurs les plus assidus. Après les avoir convaincus avec FUT Champions, EA Sports s’attaque maintenant aux clubs et à la compétition via la e-Ligue 1. Antoine Cohet, responsable marketing, nous dit tout sur ce phénomène.

Un mois après la sortie de FIFA 17, nous avons rencontré Antoine Cohet, responsable marketing sur la gamme EA Sports, lors de la Paris Games Week. L’heure de tirer ensemble un premier bilan sur le jeu et son nouveau mode, FUT Champions, mais également d’évoquer ses perspectives avec la e-Ligue 1.

Lionel Messi n’est plus l’ambassadeur de FIFA. Cela a-t-il eu une influence sur la vente du jeu ?

Avec Lionel Messi, nous étions arrivés au bout de l’histoire. Nous souhaitions renouveler nos égéries pour donner une nouvelle image au jeu. Messi avait été quatre fois de suite sur la jaquette. L’idée était d’amener du sang neuf avec plusieurs jeunes joueurs comme Hazard, Reus, Martial et James Rodriguez. Nous avons utilisé le système de « cover vote » [ndlr, un sytème de vote permettant aux internautes de choisir le joueur qui allait figurer sur la jaquette]. Reus a gagné car il y a une énorme communauté derrière le Borussia Dortmund qui l’a beaucoup poussé. C’est ce qui a fait la différence.

Beaucoup de joueur participent au rayonnement de la marque FIFA sur les réseaux sociaux… Comment entretenez-vous le lien avec votre communauté ?

La communauté de FIFA regroupe plusieurs typologies de joueurs : les joueurs professionnels, des journalistes, des amateurs, etc. La communauté est globale et nous sommes forcément en contact avec eux de manière permanente. Ils nous aident à améliorer le jeu, ils nous font des retours, ils partagent leur passion. Que ce soit un vrai joueur de football comme Dimitri Payet ou des joueurs de la communauté, ils ont la même passion.

Comment allez-vous développer les interactions avec la communauté ?

Nous faisons beaucoup de choses avec les joueurs professionnels de football. En France, nous avons des contrats avec six ou sept joueurs. De près ou de loin, nous avons des contacts avec une cinquantaine de joueurs qui sont fans du jeu. Et encore, ce nombre ne représente pas la réalité car il y en a beaucoup plus qui jouent à FIFA.


Peut-on encore parler de concurrence entre PES et FIFA aujourd’hui ?

Oui, il y a encore une concurrence. PES fait encore beaucoup de choses, signe des contrats avec des clubs et des joueurs. Le fait d’avoir un concurrent nous pousse toujours à nous améliorer, c’est très important de faire attention à la concurrence.

FUT Champions était une des principales nouveautés de FIFA 17… Ce mode de jeu connait-il un grand succès ?

FUT Champions est un mode de jeu en ligne avec une compétition toute la semaine et les finales le  weekend (40 matches). Nous avons remarqué que la communauté et les très gros joueurs de FIFA sont tous à fond car ils peuvent se qualifier pour les tours européens qui auront lieu plus tard. La communauté réagit très bien à cela. C’était une grosse attente et le fait d’avoir rajouté un mode dédié plaît à nos joueurs.

Les gens ont vraiment envie de participer et de représenter leur club.


Pouvez-vous nous explique le concept de la e-Ligue 1 ?

Il va y avoir des coupes en ligne par club. Les 20 clubs de Ligue 1 vont avoir leur propre coupe et vont qualifier un représentant sur PS4 et Xbox One. Il y aura donc un représentant pour le PSG, l’OM, l’OL, le Stade Rennais, etc. Les gens vont pouvoir s’affronter pour être le représentant de leur club sur chacune des plateformes. A la fin, il y aura des finales pour déterminer quel est le meilleur joueur par club. Les meilleurs joueurs de chaque club s’affronteront ensuite entre eux pour désigner le club vainqueur. Rennes pourrait ainsi être champion sur PS4 et Nice sur Xbox One.


fb426


Le joueur pourra composer son équipe avec les footballeurs de Ligue 1 ?

Exactement. Ils pourront faire leur propre équipe dans FIFA Ultimate Team. Le représentant du PSG pourra très bien prendre les joueurs de tous les clubs de Ligue 1 pour faire son équipe de rêve.

Quand débute cette e-Ligue 1 ?

La e-Ligue 1 va commencer à partir de mi-novembre. En 24 heures, il y a eu plus de 1000 inscriptions sur le site de la e-Ligue 1. Les gens ont vraiment envie de participer et de représenter leur club.

La compétition est également ouverte aux joueurs pros… Avez-vous eu des demandes de leur part ?

Je suis en contact avec Valentin Rongier qui joue à Nantes et il m’a dit qu’il voulait essayer de représenter Nantes dans les coupes. Je n’ai pas contacté tous les joueurs mais je sais que les clubs ont la volonté d’avoir des joueurs pros qui les représentent. Après, est-ce qu’ils seront assez bons pour se qualifier ? C’est un autre problème. Rongier est un très gros joueur de FIFA, je pense qu’il a ses chances.

Les dirigeants ont envie que le Paris Saint-Germain rayonne sur le terrain réel mais aussi sur le terrain virtuel.


Comment la LFP a-t-elle choisi FIFA plutôt que PES ?

Nous avons des discussions avec la LFP depuis assez longtemps sur cette possibilité de créer la e-Ligue 1. Le processus a été assez long à mettre en place car il y a des contraintes. La FIFA a par exemple son mot à dire, mais nous sommes finalement arrivés à quelque chose qui réponde aux attentes de la Ligue, qui fasse participer les clubs, ce qui était important pour la Ligue. La suite sera annoncée dans les jours qui viennent.

Le PSG se professionnalise avec le recrutement de Daxe et Agg, deux représentants de la scène FIFA. La volonté des clubs est-elle de se structurer autour de l’e-sport ?

Nous tendons vers cela. C’est surtout aux clubs qu’il faut demander ce qu’ils ont envie de faire demain. Le PSG a investi car le club rémunère les joueurs. Les dirigeants ont envie que le Paris Saint-Germain rayonne sur le terrain réel mais aussi sur le terrain virtuel.


Souhaitez-vous médiatiser FUT Champions ?

Pour l’instant, la e-Ligue 1 est la seule compétition que nous avons officiellement annoncée à part FUT Champions qui est une game. Forcément, elle va être médiatisée. La Ligue a lancé un appel d’offres pour cela. Nous verrons ce que ça donne dans les jours qui viennent. Tous les médias semblent intéressés par l’e-sport sur FIFA. Cela sera géré comme les droits TV du foot réel. Différents médias vont se positionner.

Souhaitez-vous recruter des joueurs qui ont une grosse expérience du jeu comme Bruce Grannec pour participer à la médiatisation de la e-Ligue 1 ?

Nous travaillons avec Bruce Grannec depuis des années car c’est un ambassadeur du jeu de longue date. Maintenant, c’est plus un casteur qui fait du live mais il se remet un petit peu à la compétition avec FUT Champions. C’est l’un de nos ambassadeurs-clés depuis toujours et il est très important pour nous.