Dans l'actualité récente

FIFA 17 : L’Islande ne sera pas dans le jeu

Voir le site Téléfoot

Islande
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-09-21T09:54:54.600Z, mis à jour 2016-09-21T10:03:13.913Z

A quelques jours de la sortie de FIFA 17, les fans de la célèbre mouture de simulation de football risquent d’être déçus : faute d’accord financier, l’Islande ne sera pas dans le jeu.

Véritable révélation de l’Euro 2016 après avoir éliminé l’Angleterre en huitième de finale puis perdu contre la France avec les honneurs au tour suivant, l’Islande ne sera pas dans FIFA 17. En cause, un différend financier entre la fédération et EA Sports.

L’Islande ne sera pas dans FIFA 17

Alors que les aficionados s’adonnent avec passion à la démo de FIFA 17, voilà une petite déception pour eux : l’Islande, auteur d’un parcours honorable à l’Euro 2016, ne sera pas présente dans la simulation de football qui sortira le 27 septembre prochain. L’information a été officialisée par la Fédération islandaise, pourtant contactée par l’éditeur du jeu vidéo. Les deux parties n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur le plan financier. Geir Thorsteinsson, président de la Fédération, fait le point sur la situation : « On n'accepte pas d'être maltraités. Ils offraient moins de deux millions de couronnes islandaises (15 500 euros). On leur a fait une contre-offre, qu'ils n'ont pas acceptée. Je ne sais pas ce qu'ils offrent aux autres fédérations. Ils disaient qu'ils nous offraient la même chose qu'à des fédérations semblables. »


Un manque à gagner conséquent

Les acharnés de la gâchette seront donc privés de l’Islande dans FIFA 17. Une bien mauvaise nouvelle pour le pays, qui aurait gagné en notoriété. Andres Jonsson, consultant en marketing, a d’ailleurs ferment critiqué l’absence de son équipe dans le jeu à la chaîne de télévision Ruv : « Je pense que des centaines de millions de gens jouent à ce jeu. L'Islande est une équipe culte donc elle attirerait encore plus l'attention. » Sans aller jusqu’à qualifier l’équipe islandaise de « culte », rappelons toutefois qu’elle est actuellement 27ème au classement FIFA, devant des sélections comme la Russie, la Suède ou la République Tchèque, qui sont, elles, dans le jeu. Que les amateurs de Gylfi Sigurdsson et consorts se rassurent, le président de la Fédération islandaise s’attend à ce qu’EA Sports les « recontacte l’année prochaine. »

Quant aux amateurs de FIFA 17, ils pourront toujours jouer avec Swansea, l’Udinese ou Nantes pour marquer avec des joueurs Islandais.