FIFA : Blatter veut supprimer les tirs au but

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-05-25T14:48:00.000Z, mis à jour 2012-05-25T14:52:09.000Z

Lors du 62eme Congrès de la FIFA, son président Joseph Blatter a émis un réquisitoire envers la séance de tirs au but. Le Suisse réclame des propositions pour réformer ces fins de matches cruelles.

Arjen Robben semble avoir trouvé un allié de poids face aux règlements des rencontres après prolongations.



« Le football perd son essence »


La victoire de Chelsea contre le Bayern Munich a eu des conséquences inattendues au sein de l'institution internationale. Au cours d'une congrès annuel de la FIFA, Sepp Blatter s'est permis une sortie très critique envers ce dénouement « Quand un match en arrive aux tirs au but, le football perd son essence » estime le président qui n'hésite pas à en rajouter une couche « Le football peut être une tragédie lorsqu'on va aux penalties. C'est un sport d'équipe. Quand il devient du un contre un, il perd sa nature même. »



Appel à Beckenbauer


Face à cette situation, Sepp Blatter souhaite solliciter le groupe de travail Football 2014, présidé par Franz Beckenbauer. Créé l'an dernier, ce groupe composé d'anciens joueurs, dirigeants, expert et arbitres a pour vocation de proposer des modifications concernant certaines lois du football. Ces personnalités avaient déjà, par exemple, évoqué l'idée d'un remplacement supplémentaire autorisé lors de prolongations. « Peut être nous proposeront-ils des solutions dans l'avenir » espère Blatter sur son sujet.



Comment faire autrement ?


Si le raisonnement du président de la FIFA peut se tenir par rapport à l'essence du football, la création des tirs au but à la fin des années 1970 avait pour vocation de ne plus laisser au hasard le choix du vainqueur final. L'instauration temporelle du but en or en compétitions internationales de 1996 à 2004 n'a pas été jugée concluante. Dès lors, les propositions paraissent bien délicates.


Si vous avez des propositions, n'hésitez pas à les communiquer à Sepp Blatter...