FIFA : Jérôme Valcke s'excuse auprès du Brésil

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-06T10:51:00.000Z, mis à jour 2012-03-06T10:58:59.000Z

A 828 jours de l'ouverture de la Coupe du monde, les relations se tendent entre la FIFA et le pays organisateur. Critique à l'égard du retard dans les travaux, le secrétaire général de l'institution Jérôme Valcke a dû s'excuser pour ses propos qui avaient provoqué un tollé au Brésil.

La Coupe du monde au Brésil est un rêve pour de nombreux joueurs mais pas forcément pour les dirigeants de la FIFA.



Jérôme Valcke a adressé un communiqué officiel à destination du ministre des sports brésilien pour s'excuser de ses propos et clarifier sa position. Que lui est-il reproché ? D'avoir conseillé au Brésil de se « donner un coup de pied aux fesses » par rapport au retard dans les travaux en cours. Le secrétaire général a invoqué un problème de traduction en portugais. Pour lui, cette expression signifiait « accélérer le rythme ». Il est possible de l'interpréter gentiment de cette manière...




Inutile de souligner que les responsables sportifs et politiques brésiliens n'ont guère apprécié les remontrances de Valcke. Accusé tour à tour de « vaurien » et de « grande gueule » par Marco Aurelio Garcia, conseiller de la présidente Dilma Roussef, le Français n'a pas eu besoin de traducteur pour se rendre compte qu'il était actuellement persona non grata en Amérique du Sud.




Derrière la polémique des mots, se cache pourtant une interrogation réelle sur l'avancement des travaux au Brésil. Plus que la construction ou la modernisation des stades, ce sont également les infrastructures routières ou hôtelières qui sont au centre des préoccupations. Une mission d'inspection de la FIFA commence ce mardi pour faire un tour des principales enceintes auriverde.


L'heure n'est plus à la polémique étant donné que le temps presse pour offrir une compétition à la hauteur des attentes.