Dans l'actualité récente

La Fifa suspend Lionel Messi pour quatre matches

Voir le site Téléfoot

Les vidéos infos - Copa America : Lionel Messi annonce sa retraite internationaleaprès la défaite de l'Argentine face au Chili
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-03-28T20:00:54.167Z, mis à jour 2017-03-30T09:38:39.861Z

Coupable d'injures à l'encontre d'un arbitre lors du dernier match de l'Argentine, Lionel Messi écope de quatre matches de suspension. La Fifa a décidé de frapper fort en sanctionnant le quintuple Ballon d'Or qui manquera cruellement à l'Albiceleste dans le reste des matches qualificatifs pour le Mondial 2018.

Une sanction lourde et exemplaire. La Fifa n'a pas été clémente avec Lionel Messi. Attendue, redoutée en Argentine, l'information a été officialisée ce mardi 28 mars, quelques heures seulement avec le match de l'Albiceleste en Bolivie en éliminatoires du Mondial 2018 : l'attaquant est suspendu pour quatre rencontres en raison de son comportement envers le corps arbitral.

Un comportement inacceptable et durement sanctionné

Les faits sanctionnés remontent au 23 mars et à ce match éliminatoire de la Coupe du monde 2018 (zone Amérique du Sud - CONMEBOL) entre l'Argentine et le Chili à l'Estadio Monumental. Les Argentins l'ont emporté (1-0) grâce à un unique but inscrit sur penalty par Lionel Messi. Mais le meilleur buteur de l'histoire de la sélection (58 réalisations) s'est aussi illustré de bien mauvaise manière. Mécontent des décisions de M. Dewson Silva, un arbitre-assistant, le quintuple Ballon d'Or est entré dans une colère noire et l'a copieusement insulté. Les images sont accablantes : on voit Messi proférer des injures très fleuries, notamment à l'encontre la mère de l'officiel.

La Fifa a donc décidé d'ouvrir une enquête disciplinaire et de sévir en infligeant à la "Pulga" la sanction la plus lourde prévue dans son barème. En outre, Lionel Messi va devoir s'acquitter d'une amende de plus de 9 000 euros. Et il ne sera pas sur le terrain à La Paz avec ses coéquipiers ce mardi en Bolivie pour la 14e journée des éliminatoires du Mondial en Russie.

Lionel Messi répond à la Fifa

La Nacion dévoile la lettre que Lionel Messi aurait envoyé à la Fifa pour répondre à sa sanction. L'Argentin évoque "des paroles en l'air" mais ne manque pas de s'excuser : "En aucun cas je ne me suis adressé à l’assistant, c’était des paroles en l’air. L’arbitre a compris exactement ce que je disais, au point que nous avons discuté de façon aimable, sans que mes paroles ne l’offensent ou ne lui portent préjudice."

L'Argentine n'y arrive pas sans lui

La Fédération argentine de football a fait appel, mais si la suspension n'est pas réduite, Lionel Messi ne rejouera pas avant la dernière journée des éliminatoires. Outre le rendez-vous en Bolivie, le capitaine de l'Albiceleste sera également absent pour le match en Uruguay le 31 août, pour la venue du Venezuela le 5 septembre et pour la réception du Pérou le 5 octobre. Il ne sera éligible de nouveau que le 10 octobre 2017, pour l'ultime journée des éliminatoires de la zone CONMEBOL, en Equateur.

Le coup est rude pour les finalistes de la dernière Coupe du monde. Comme le rappelle le quotidien Olé, l'Argentine affiche un taux de victoires de 83% dans ces éliminatoires quand son capitaine est présent. Sans Messi, ce taux s'effondre à 33%... Avant la 14e journée des éliminatoires, l'Argentine est dans le bon wagon, 3e au classement (22 points) derrière le Brésil (30 points) et l'Uruguay (23 points) mais devant la Colombie (21 points). Mais l'écart est très resserré entre l'Uruguay et le Paraguay, 7e (18 points). Seuls les quatre premiers seront directement qualifiés pour la Coupe du monde en Russie. Le 5e sera barragiste. L'Argentine, qui n'a pas manqué un Mondial depuis 1970, devra s'en sortir sans son meilleur joueur.