Dans l'actualité récente

Quand le fils de Cristiano Ronaldo se moque de son père

Voir le site Téléfoot

error
Par Justine SOIGNON|Ecrit pour TF1|2016-05-28T18:15:17.637Z, mis à jour 2016-05-28T18:15:17.637Z

Dans une émission consacrée au football diffusée sur la Sexta, une chaîne espagnole, Cristiano Ronaldo s’est confié sur son fils, Cristiano Junior, et les mots d’enfants que ce dernier peut avoir.

La vérité sort-elle de la bouche des enfants ? Bonne question. Mais vu ce que lui raconte son fils, CR7 espère sans doute que non.

Derrière le footballeur, l’homme

La paternité, ça change la vie, c’est bien connu. Et Cristiano Ronaldo n’a pas dérogé à la règle. Le père de Cristiano Junior, 5 ans (qui sera peut-être un jour copain avec André-Pierre Junior), ne cesse de s’émerveiller devant sa progéniture. « Mon fils a changé ma vie dans de nombreux aspects. Il m’a énormément changé », a-t-il raconté dans Jugones, une émission sportive espagnole de la Sexta. Le Madrilène n’hésite pas à poster des photos ou des vidéos de moments père-fils sur les réseaux sociaux comme cette séance de pénalty :



Good morning👍😍

Une photo publiée par Cristiano Ronaldo (@cristiano) le

Un fils chambreur

 Les enfants sont des petits êtres charmants qui ont des idées bien arrêtées. C’est le cas de Cristiano Junior comme le raconte le triple Ballon d’or : « Parfois, il rentre à la maison et me dit « Papa, Bale est plus rapide que toi ». Et je lui réponds « Mais qu’est-ce que tu racontes ? Personne n’est plus rapide que ton papa ». Et il dit : « Oui mais à l’école ils ont dit qu’il était plus rapide que toi et dans une interview, Messi a dit qu’il aimerait bien avoir ton pied droit. » Être taclé par son fils de 5 ans, ça pique tout de même un peu l’égo, non ? Apparemment pas : « Il me raconte des choses comme ça et ça me donne de la joie, c’est un enfant. »

C'est sûr que s'il se déplace comme ça, le Portugais est beaucoup moins rapide que le Gallois :

Qui irait jusqu’à supporter Barcelone ?

« C’est impossible qu’il me dise un jour qu’il supporter Barcelone. S’il a les gênes de son père, c’est impossible », assure le Madrilène. « Mais si ça arrive, je l’accepterai. Chacun ses goûts. Je ne l’amènerai pas moi-même au Camp Nou mais je devrai l’accepter. » On a hâte de le voir grandir ce petit.

Une chose est sûre, c'est bien le Real et son papa que Cristiano Junior soutiendra ce soir.