Finale de la Cup : Enfin un titre pour Arsenal !

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane RENAUX|Ecrit pour TF1|2014-05-17T19:41:00.000Z, mis à jour 2014-05-17T19:46:40.000Z

Neuf ans après son dernier trophée, Arsenal rompt la malédiction et s'adjuge la Cup. Le club d'Arsène Wenger a battu ce samedi Hull City (3-2 ap) à Wembley.

Menés à deux reprises après seulement huit minutes de jeu, les hommes d’Arsène Wenger ont réussi à chasser leurs vieux démons et à s’imposer difficilement après la séance de prolongations.

Retard à l'allumage

Le dernier titre glané par Arsenal remontait à 3 263 jours. C’était il y a neuf ans et c’était déjà une Cup. A l’époque, les Gunners d’Arsène Wenger étaient venus à bout du Manchester United de Sir Alex Ferguson (0-0, 5-4 aux tirs au but). Ce samedi à Wembley, le 4ème du championnat a totalement manqué son entame de match. En effet, en l’espace de quelques minutes, Chester sur corner et Davis d’une frappe croisée permettaient à Hull City de prendre un sérieux avantage. Le spectre de la finale de League Cup perdue face à Birmingham en 2011 remontait alors à la surface.

Un arbitrage contestable

Face à ce double coup de massur, Arsenal se devait de réagir pour ne pas laisser filer cette 133ème Cup. Et c’est Santi Cazorla qui réduisait l’écart d’un somptueux coup franc (17ème). Par la suite, les Gunners auraient pu (dû ?) reprendre les devants si l’arbitre n’avait oublié de siffler trois penalties à l’heure de jeu pour des fautes successives sur Giroud (58ème) et Cazorla (68ème), plus une main de Livermore (64ème).

Koscielny dans le bon sens

Malgré ces faits de jeu défavorables, l’équipe londonienne poursuivait son offensive et parvenait à égaliser grâce à Laurent Koscielny (71ème). Le défenseur français, malheureux lors de la finale il y a trois ans, permettait à son équipe d’y croire de plus en plus. Si Arsenal a poussé jusqu’à la fin du temps réglementaire, à l’image de Gibbs, tout près d’offrir la victoire à dix minutes du terme, il fallait passer par les prolongations. C’est finalement grâce à une talonnade de Giroud que le Gallois Aaron Ramsey, l’un des meilleurs joueurs d’Arsenal cette saison, inscrivait un but historique (108ème), celui de la délivrance.

Cette victoire permet donc à Arsenal de conquérir la onzième Cup de son histoire, la cinquième sous l'ère Wenger, qui devrait bientôt prolonger son contrat.