Dans l'actualité récente

Le flop 5 du week-end en Europe

Voir le site Téléfoot

RTX296PQ
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2016-09-26T13:55:17.423Z, mis à jour 2016-09-26T13:55:20.036Z

Certains clubs et certains joueurs se sont illustrés durant le week-end du 24-25 septembre, mais pas de la meilleure des manières. Retour sur ceux qui se sont ratés aux quatre coins de l’Europe.

Schalke 04 au fond du trou

Ça va mal à Schalke 04. Le club de la Ruhr réalise tout simplement le pire début de saison de son histoire. Les chiffres sont terribles pour les homes de Markus Weinzierl : cinq matches, cinq défaites, dix buts encaissés contre seulement deux d’inscrits. Schalke 04 espérait inverser la tendance à Hoffenheim, mais les locaux ont vite renversé la vapeur (2-1) et plongé leurs adversaires un peu plus profondément dans leur marasme. Aucune autre équipe des principaux championnats européens n’a aussi mal débuté.

Kondogbia « ne veut pas comprendre »

Frank de Boer n’aime pas que ses joueurs lui désobéissent. Geoffrey Kondogbia en sait quelque chose désormais. Titularisé avec l’Inter Milan contre Bologne en Serie A, le Français n’a rien suivi des consignes et a été sorti dès la 28e minute par son entraîneur néerlandais. « Je lui ai dit qu’il devait jouer simple mais il ne veut pas écouter. Il répète souvent les mêmes erreurs, et quand un joueur ne veut pas comprendre… », a déclaré De Boer.

West Ham s’effondre

Avec son recrutement ambitieux (André Ayew, Sofiane Feghouli, Arthur Masuaku, Dimitri Payet conservé…), West Ham voulait jouer les trouble-fêtes cette saison en Premier League. Mais Slaven Bilic et ses joueurs n’en finissent plus de chuter. A domicile, ils ont subi ce week-end un revers cuisant (0-3) face à Southampton. Les Hammers sont relégables (18e) avec une seule victoire et cinq défaites en six matches.

Sirigu plombe Séville

Arrivé cet été en prêt en provenance du PSG, Salvatore Sirigu a craqué sur la pelouse de l’Athletic Bilbao. L’Italien a précipité la première défaite des siens cette saison en Liga (3-1) en provoquant un penalty et en se faisant expulser directement sur la même action. L’ex-Palermitain a asséné un coup de coude à Aritz Aduriz alors qu’il avait le ballon entre les mains. A ce rythme-là, Sergio Rico va vite prendre l’ascendant dans le duel qu’il dispute avec Salvatore Sirigu pour le poste de numéro un.

Lille s’enlise

Si même la chance leur fait défaut… Les Dogues lillois ont encore mordu la poussière, à Saint-Etienne cette fois (3-1), alors qu’ils ont globalement dominé et auraient dû bénéficier d’un penalty. L’expulsion de Franck Béria n’a pas aidé les hommes de Frédéric Antonetti, pris dans une spirale infernale (quatre défaites de rang, une victoire/un nul/cinq défaites en sept journées). Le club champion de France 2011 est lanterne rouge du championnat de France. L’entraîneur garde son calme et croit en des jours meilleurs, mais du côté des supporters, on s’inquiète franchement.