Dans l'actualité récente

Le football français pleure Louis Nicollin

Voir le site Téléfoot

Les excuses de Nicollin
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-06-30T08:50:48.581Z, mis à jour 2017-06-30T08:57:17.161Z

L’historique président du Montpellier Hérault est décédé ce jeudi 29 juin en fin de journée. C’est un vrai personnage du sport français qui nous quitte à l’âge de 74 ans.

C’est en fin de journée que la nouvelle est tombée. Alors qu’il fêtait son anniversaire, Louis Nicollin a fait un malaise et n’a pas pu être réanimé. Ce personnage indissociable du club de Montpellier était un réel passionné de football, et a permis au club de passer du statut amateur au titre de champion de France. Mais celui qui était surnommé « Loulou» Nicollin s’est aussi fait connaître pour son franc-parler.



De la division d’honneur au titre de Ligue 1 en 2012

C’est en 1974 que Louis Nicollin crée le club de Montpellier la Paillade, dont il devient co-président. Quelques années plus tard l’équipe prend le nom du Montpellier Hérault Sport Club, et il est alors le seul à la direction de la formation héraultaise. Sous sa présidence le club gravit les échelons et devient une équipe importante dans le football français. Aux côtés de Michel Mezy, le club s’installe en première division et joue les premiers rôles parmi l'élite. Avec des joueurs comme Eric Cantona, Carlos Valderrama ou Laurent Blanc, il remporte la Coupe de France en 1990. 


Louis Nicollin-crete


En 2012, l’équipe fait mieux et gagne le Championnat de France devant le Paris Saint-Germain. En plus de sa gestion réussie du MHSC, Loulou Nicollin s’est aussi fait connaitre pour ses dérapages et son franc-parler. Certains joueurs en ont fait les frais comme Benoit Pedretti au près duquel il s’excusera cependant. Au sujet de son club de toujours, il déclarait à nos confrères du Monde en 2012 « Montpellier c’est ma fille ! J’arrêterai quand je serai entre quatre planches. »


Des hommages venus de toute part

Sur les réseaux sociaux, plusieurs grands noms du sport ont tenu à lui rendre hommage. Il y a eu bien sûr ceux qui ont joué à Montpellier ainsi que des grands noms du football à l’instar de Michel Platini :