Football leaks : la prime étonnante de Balotelli chez les Reds

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-12-04T15:27:09.978Z, mis à jour 2016-12-04T15:27:14.777Z

Les révélations du Football Leaks se poursuivent et livrent quelques détails croustillants. Ainsi, afin que Mario Balotelli se comporte correctement sur le terrain, Liverpool avait placé une clause d'un million de livres dans son contrat.

Après les révélations liés à des affaires de fraude fiscale concernant Cristiano Ronaldo ou José Mourinho, de nouvelles informations ont été dévoilées aujourd’hui sur les contrats de certains joueurs, dont Mario Balotelli.

Ligue 1 : Mario Balotelli fait craquer Nice

Balotelli récompensé en cas de bon comportement

A ce rythme, toute l planète football va finir par être touché, de près ou de loin, licitement ou illicitement, par les révélations des "Football leaks". Ce jour, c'est Mario Balotelli qui a le droit aux honneurs de la presse outre-Manche. Un million de livres pour se comporter correctement: voilà le bonus inclus dans le contrat du joueur italien lorsqu'il évoluait à Liverpool affirme le Sunday Times, en se basant sur les documents révélés par l'enquête. «Si à la fin de chaque saison le joueur n'est pas exclu du terrain à trois occasions ou plus pour comportement violent, crachat sur un adversaire ou une autre personne, pour des paroles ou des gestes insultants et/ou contestation... Alors le 30 juin à la fin de chaque saison il recevra un paiement bonus de 1 million de livres», est-il écrit dans le contrat de l'attaquant italien révélé par l'hebdomadaire.

Toujours plus de bonus

D'après le journal toujours, Balotelli, qui n'a joué qu'une seule saison à Liverpool (2014-2015), percevait en plus un salaire de 85 000 livres par semaine ainsi qu'un autre bonus de 50 000 livres par but inscrit une fois la barre des cinq buts sur une saison dépassée. L'attaquant n'a marqué qu'un seul but en championnat cette saison-là. Le Sunday Times révèle d'autres bonus astronomiques inclus dans les contrats des footballeurs comme celui d'Alvaro Negredo, attaquant de Manchester City de 2013 à 2014. L'Espagnol a reçu un bonus de 350 000 livres pour avoir remporté le Championnat d'Angleterre avec son équipe en 2014. Il en aurait eu un de 500 000 s'il avait gagné la Ligue des champions