Sans forcer ni briller, le PSG balaye Nice et poursuit sa promenade en Ligue 1

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-12-04T21:24:26.409Z, mis à jour 2015-12-04T21:50:31.452Z

Grâce à un but de Cavani et un doublé d'Ibrahimovic, les hommes de Laurent Blanc sont venus à bout des partenaires de Ben Arfa (0-3) qui ont sombré après avoir été réduits à dix juste avant la pause.

On ne va pas se mentir : sur la pelouse de l'Allianz Riviera de Nice, théâtre du début de la 17e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain n'a pas livré son meilleur match de la saison. Mais ce vendredi soir, les hommes de Laurent Blanc ont assuré l'essentiel face à de combatifs Aiglons (0-3), à savoir prendre les trois points, notamment grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic, désormais seul meilleur buteur de l'histoire du club de la capitale en championnat avec 87 buts.


Ben Arfa a essayé

Comme à son habitude, l'actuel champion d'automne a dominé les débats avec une possession supérieure à son adversaire. Problème : les partenaires de Thiago Silva ont cruellement manqué d'efficacité dans la construction du jeu, misant essentiellement sur de longs ballons pour tenter de déstabiliser la formation de Claude Puel. Les joueurs niçois ont quant à eux procédé en contres mais ont manqué d'application dans le dernier geste, à l'image d'Hatem Ben Arfa qui a fait le show face à Benjamin Stambouli au milieu de terrain avant de filer dans l'axe et décocher une puissante frappe flirtant avec la lucarne d'un Kevin Trapp battu (30e).

Ben Arfa, la renaissance (Téléfoot - octobre 2015)


Réduit à dix, Nice a sombré

Bougés sans pour autant être vraiment en danger, les coéquipiers d'Edinson Cavani ont fini par prendre le dessus définitivement grâce à un réalisme glacial. L’Uruguayen a ouvert le score grâce à un magnifique travail d'Ibrahimovic sur la gauche (35e, 0-1), inscrivant son neuvième but de la saison. D'abord passeur décisif, le colosse suédois s'est ensuite mué en buteur à deux reprises, transformant un penalty indiscutable qui a valu l'expulsion de Niklas Hult (44e, 0-2) avant de convertir une jolie offrante d'Angel Di Maria d'un tir croisé à ras de terre imparable (61e, 0-3). Une implication de tous les instants qui permet à l'ancien joueur du Milan AC d'occuper seul la tête du classement des buteurs (12) et passeurs (6) ce vendredi soir.

PSG : Ibrahimovic, le retour du roi


Grâce à sa 14e victoire en 17 journées disputées, le PSG plane plus que jamais sur la Ligue 1 avec provisoirement 16 points d'avance sur Caen, surprenant dauphin. L'OGC Nice, qui n'a pourtant pas démérité face à l'ogre francilien, stagne à la 5e place d'un championnat qui est loin d'être terminé... pour dix-neuf équipes sur vingt.