Dans l'actualité récente

France - Chili : les Bleus tenus en échec mais prometteurs

Voir le site Téléfoot

francechili 628x353
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-08-10T21:03:00.000Z, mis à jour 2011-08-10T21:35:45.000Z

La France et le Chili se sont neutralisés dans une rencontre plaisante, surtout en cette période de l'année. Les Bleus ont démontré malgré le nul (1-1) de belles qualités. Prometteur...

Le match amical entre la France et le Chili a accouché d'un résultat nul (1-1) plutôt plaisant, avec une rencontre rythmée et de jolis gestes des deux côtés. Pas si mal pour préparer l'Albanie.


En première période, la France a du mal à récupérer le ballon face à une équipe chilienne aussi à l'aise techniquement qu'annoncé. Mais ce sont les Bleus qui se montrent les plus efficaces à la 20e minute, grâce à une reprise de la tête de Loïc Rémy faisant suite à un magnifique travail de Karim Benzema sur le côté gauche. Une ouverture du score conservée par l'équipe de France jusqu'à la mi-temps malgré quelques occasions des deux côtés.





La rentrée à la mi-temps d'Alexis Sanchez a changé le cours du match. La star du Chili a permis à son équipe de trouver l'efficacité qui lui manquait en première période, en adressant une passe décisive à Cordova pour l'égalisation de la Roja (76e). Auparavant, les Bleus auraient pu se mettre à l'abri grâce notamment à une talonnade de Loïc Rémy sur la transversale (62e) ou encore deux buts refusés pour hors jeu but de ce même Rémy (63e), et de Gameiro (72e).


But de Cordova : France 1 - 1 Chili, 76ème


Même si le score de parité peut laisser une petite pointe de déception aux Bleus, les hommes de Laurent Blanc ont montré par de nombreuses séquences des qualités intéressantes, dans tous les secteurs de jeu. De belles promesses qui ne demandent qu'à être confirmées le 2 septembre prochain en Albanie pour un match autrement plus important, comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2012.

Mais mercredi soir, le public de La Mosson pouvait être satisfait du match international auquel il a pu assister. Il y a des matches nuls qui portent mal leur nom.