Dans l'actualité récente

France-Danemark : les Bleus assurent l'essentiel (2-0)

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-03-29T21:10:00.000Z, mis à jour 2015-03-29T22:19:06.000Z

Trois jours après sa déconvenue face au Brésil au Stade de France (1-3), les hommes de Didier Deschamps ont remis la machine en marche en s'imposant logiquement contre le Danemark à Geoffroy-Guichard (2-0).

Une équipe remaniée et prometteuse mais sur courant alternatif. Trois jours après être passée à côté de son sujet face au Brésil (défaite 1-3), l'Equipe de France a su rebondir contre le Danemark qu'elle a affronté ce dimanche soir à Geoffroy-Guichard. Si tout n'a pas été parfait, notamment en deuxième mi-temps, les partenaires de Raphaël Varane ont retrouvé du liant dans certaines phases de jeu offensif tout en étant plus sereins en défense.

Lacazette taille patron
Malgré une entrée en matière timide, les Bleus ont démontré une certaine justesse technique pour faire pencher le match en leur faveur. Une qualité qui a cruellement manqué aux hommes de Didier Deschamps face au Brésil trois jours plus tôt.

Symbole de cette lucidité offensive retrouvée, Alexandre Lacazette s'est beaucoup démené sur le front de l'attaque tricolore, faisant totalement abstraction des sifflets de Geoffroy-Guichard à son encontre. Très remuant, le meilleur buteur de Ligue 1 a justement été récompensé de ses efforts en ouvrant le score, achevant une action de toute beauté initiée par Geoffrey Kondogbia et Olivier Giroud (14e, 1-0).

France-Danemark : Revoir le but de Lacazette en vidéo (1 - 0)

Impressionnant Kondogbia !
Lancée par ce premier but, l'Equipe de France a fini par prendre le match en main. Lacazette (24e) puis Dimitri Payet (25e) ont tous les deux eu la balle de break mais c'est finalement Olivier Giroud qui a consolidé l'emprise des Bleus peu avant la mi-temps (38e, 2-0).

Idéalement lancé par Kondogbia, auteur d'une percée incroyable et d'une performance remarquable, l'attaquant d'Arsenal s'est libéré du marquage danois pour finir le travail d'une jolie frappe croisée du gauche. De quoi redonner confiance au canonnier des Gunners qui n'avait plus marqué sous le maillot bleu depuis la victoire des siens face à la Suisse lors de la Coupe du monde 2014 (5-2).

France-Danemark : Revoir le but de Giroud en vidéo (2 - 0)

Une seconde mi-temps très terne
Dominateurs en première période, les troupes de Didier Deschamps ont malheureusement relâché leur étreinte en seconde mi-temps. Pire, les Bleus ont failli se faire surprendre à plusieurs reprises mais Stéphane Ruffier, titularisé dans son Chaudron, a été impérial (64e, 65e).

Seul point positif d'une deuxième partie de match bien terne : l'entrée en jeu de Nabil Fekir à l'heure jeu. Le milieu offensif de l'Olympique Lyonnais a de nouveau été très intéressant avec des prises de balle bien senties et une entente très intéressante avec Cristophe Jallet, son partenaire de club.

Au final, l'Equipe de France a assuré le strict minimum en s'imposant deux buts à zéro face à une équipe du Danemark assez décevante, bien loin de son véritable niveau. Mais s'il est certain que les Bleus doivent encore progresser et produire plus de choses sur l'ensemble d'un match, il ne fait aucun doute que cette victoire a redonné un peu de confiance à un groupe très prometteur qui peut aller loin dans son Euro, organisé dans notre Hexagone en 2016.