Dans l'actualité récente

France-Danemark : les Bleus en reconquête !

Voir le site Téléfoot

La joie de Raphaël Varane après son but face au Brésil.
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-03-29T06:01:00.000Z, mis à jour 2015-03-29T11:14:53.000Z

Trois jours après leur défaite face au Brésil au Stade de France (1-3), les hommes de Didier Deschamps ont l'occasion de se racheter en s'imposant face au Danemark à Geoffroy-Guichard. Un match à suivre en direct dès 20h45 sur TF1.

Une défense souvent dépassée par les évènements, un manque de justesse technique aux avant-postes et une absence d'efficacité regrettable. Le constat est sans appel : les Bleus sont passés à côté de leur sujet jeudi dernier au Stade de France en s'inclinant contre le Brésil (1-3). Revanchardes, les troupes de Didier Deschamps ont l'occasion de se racheter ce dimanche 29 mars en s'imposant avec la manière face au Danemark lors d'un match qui se jouera à Geoffroy-Guichard. Une rencontre à suivre en direct, dès 20h45 sur TF1. Mais pour y parvenir, de nombreux impairs sont à éviter.

>>> FRANCE-DANEMARK EN STREAMING VIDEO

Défense d'en rire !
Face à la Seleçao, l'arrière-garde tricolore a démontré certaines lacunes qui ne doivent pas exister au plus haut niveau. A chaque offensive brésilienne, les Bleus ont été pris de vitesse et ont fini par reculer jusqu'à commettre des fautes défensives directement sanctionnées par leurs adversaires du soir.

Preuve en est : sur le but inscrit par Neymar, Patrice Evra, Raphaël Varane, Mamadou Sakho et Bacary Sagna ont évolué à contre-temps dès le départ de l'action initié par Willian. Des erreurs de marquage qu'il faudra bannir face au Danemark, habitué à jouer vite et au sol.

France-Brésil : Revoir le but de Neymar en vidéo (1 - 2)

Offensivement peu inspirés
S'ils ont failli sur le plan défensif, les hommes de Didier Deschamps se sont également rendus coupables d'un certain manque de justesse technique une fois dans le camp brésilien. Antoine Griezmann et Mathieu Valbuena n'ont pas influencé le jeu offensif français comme à l'accoutumée, ce qui a eu pour conséquence de voir Karim Benzema décrocher pour essayer d'obtenir quelques ballons.

Trop esseulé, l'attaquant du Real Madrid a été peu efficace sur ses rares occasions, notamment sur cette tête repoussée sur la ligne par Jefferson en début de partie. Cette absence de réalisme, l'Equipe de France devra la combler ce dimanche soir pour faire la course en tête et ne pas perdre le fil de la rencontre comme face au Brésil.

France-Brésil : le gardien brésilien dans ses propres filets !

Mandanda, plus qu'une simple doublure
Malgré une défaite logique, tout n'est pas à jeter dans la prestation de l'Equipe de France. Véritable force des Bleus sous l'ère Deschamps, les coups de pied arrêtés offensifs ont une nouvelle fois été bien négociés face à la Seleçao, en témoigne l'ouverture du score de Varane sur un corner parfaitement tiré par Valbuena.

France-Brésil : Revoir le but de Varane en vidéo (1 - 0)

Derrière, c'est Steve Mandanda qui s'est illustré malgré les trois buts encaissés. Numéro deux dans la hiérarchie des gardiens derrière le capitaine Hugo Lloris, le portier de l'Olympique de Marseille a sauvé les siens d'un naufrage total en réalisant plusieurs arrêts somptueux, comme cette parade en début de match face à Neymar.

France-Brésil : Revoir le face à face Neymar-Mandanda

Ne pas sous-estimer le Danemark

Pour rebondir après cet échec face au Brésil, les Bleus n'auront pas la tâche facile. Victorieux des Etats-Unis jeudi dernier grâce à un triplé de Nicklas Bendtner (3-2), le Danemark, orphelin de son capitaine Daniel Agger pour cause de blessure, compte tout de même dans ses rangs plusieurs joueurs de qualité. Christian Eriksen, la pépite deTottenham, en fait partie, de même que Lasse Schone, l'homme fort de l'Ajax Amsterdam grâce à ses coups de pied arrêtés frappés à la perfection.

Certaines têtes sont également connues du public français, à l'image de Simon Kjaer, l'un des tauliers de Lille, ou encore Daniel Wass, le défenseur d'Evian Thonon-Gaillard.

De quoi constituer un excellent test pour des Bleus en quête de rachat. Rendez-vous ce soir, à 20h45, sur TF1.