Dans l'actualité récente

France - Djibril Cissé : "Knysna, c'est une connerie"

Voir le site Téléfoot

Djibril Cissé
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-01-07T11:26:00.000Z, mis à jour 2014-01-07T15:23:05.000Z

De retour en France avec le SC Bastia, Djibril Cissé évoque plusieurs moments marquants de sa carrière mouvementée. Ses graves blessures, le fiasco de Knysna, mais aussi son envie de retrouver l'équipe de France.

La carrière de Djibril Cissé n'est pas un long fleuve tranquille. Entre ses nombreux clubs et ses graves blessures, le nouvel attaquant bastiais a connu des hauts et des bas. Une chose n'a en revanche jamais changé, son amour pour les Bleus. Dans un entretien accordé à L'Equipe, le joueur de 32 ans aborde toutes ces péripéties.

« Je ne lâche jamais »
Djibril Cissé estime avoir connu suffisamment de moments difficiles au cours de sa carrière pour savoir ce dont il est capable : « Techniquement, je ne suis peut-être pas le plus doué mais, mentalement, peu de joueurs seraient revenus après deux graves blessures et de tels échecs en équipe de France. Ça m'a forgé un mental. Je ne lâche jamais. »

« Knysna, c'est une connerie »
L'attaquant faisait partie des internationaux lors de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Comme les autres, Djibril Cissé n'est pas descendu de ce fameux bus à Knysna : « C'est une connerie qu'on a choisi de faire (...) Knysna, on était là, on a choisi de faire ça. C'est ce qui me fait le plus mal. J'y repense souvent parce que c'est l'un de mes derniers moments en sélection. »

« Le Brésil, c'est un objectif »
Malgré de nombreux coups durs et déceptions connus avec les Bleus, Djibril Cissé espère encore intégrer le groupe France pour la prochaine Coupe du monde au Brésil : « Je fais tout pour y aller, mais je n'en rêve pas la nuit. C'est un objectif. Moi, je vis les choses, je ne les rêve pas. »

Djibril Cissé a encore faim de buts et espère offrir à Didier Deschamps un nouveau choix pour composer l'attaque de l'équipe de France.