France-Espagne : Jordi Alba forfait

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-03-24T16:58:00.000Z, mis à jour 2013-03-24T18:32:31.000Z

L'arrière gauche du FC Barcelone Jordi Alba a déclaré forfait pour le match contre la France, comptant pour les qualifications de la Coupe du Monde 2014. Il souffre d'une blessure au biceps fémoral de la cuisse droite et reste incertain pour le quart de finale aller de la Ligue des Champions. Del Bosque pourra néanmoins compter sur Xavi et Xabi Alonso.

Blessé à la jambe droite, Jordi Alba ne disputera pas le choc France-Espagne.

Coup dur pour la Roja
Déjà privée de Silva pour une accumulation de cartons jaunes, l'Espagne ira au Stade de France sans Jordi Alba. Les examens médicaux ont révélé que le défenseur évoluant au FC Barcelone souffre actuellement d'une blessure au biceps fémoral de la cuisse droite. La gêne musculaire est intervenue à 10 minutes de la fin de la rencontre entre sa sélection et la Finlande, terminée par un nul (1-1). Face aux Bleus, il devrait être remplacé par Ignacio Monreal, sa doublure d'Arsenal.

Absent contre Paris également ?
Jordi Alba, révélation de l'Euro 2012, pourrait aussi ne pas participer au premier quart de finale de la Ligue des Champions, qui aura lieu au Parc des Princes, le 2 avril prochain. L'arrière gauche louperait donc deux matches parmi les plus importants de cette année. Il faudra surveiller l'évolution de son état pour savoir si, oui ou non, il effectuera le deuxième déplacement prévu dans l'Hexagone.

Xavi et Xabi Alonso de retour
Dans son malheur, l'Espagne a récupéré Xavi et Xabi Alonso, deux joueurs très importants dans le dispositif de Del Bosque, celui qui a permis de remporter une Coupe du Monde (2010) et deux Euro (2008, 2012). « L'évolution des problèmes musculaires de Xavi Hernandez a été jugée satisfaisante. » explique le site officiel de l'actuelle meilleure nation de football. Les milieux du Real Madrid et du FC Barcelone se sont entraînés normalement et devraient débuter mardi.

Les formidables accélérations de Jordi Alba manqueront à l'Espagne. Pas à la France.