France – Suède : Les Bleus se sortent du piège suédois

Voir le site Téléfoot

Dimitri Payet   France   Suède
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2016-11-11T22:25:01.351Z, mis à jour 2016-11-11T22:53:46.483Z

Dans un contexte particulier, les Bleus ont obtenu les 3 points de la victoire contre la Suède. Dominateurs, les hommes de Deschamps ont su renverser une situation qui aurait pu être très compliquée.

La rencontre contre la Suède s’est déroulée dans un contexte particulier. Quasiment un an jour pour jour après les attaques du 13 novembre, les Bleus revenaient au Stade de France. Malgré l’émotion, à l’image de la minute de silence, les Bleus ont bien entamé la rencontre. Mais les 45 premières minutes ont été compliquées…


Une première mi-temps frustrante

Si les Bleus n’ont pas reproduit l’entame de la rencontre contre la Bulgarie ils ne sont pas parvenus à prendre l’avantage sur la Suède malgré un bon premier quart d’heure. Sur la lignée de son match contre les Pays-Bas, Pogba a tenté mais n’a pas trouvé le cadre (3ème minute) la percée de Griezmann quelques instants plus tard n’aboutissait pas non plus (5ème ) et au quart d’heure de jeu, les hommes de Deschamps se procuraient les meilleures occasions de la première mi-temps.

Pogba décalait Payet côté gauche et le joueur de West Ham trouvait les gants d’Olsen. Quelques secondes plus tard, c’est Payet qui passait en retrait pour le Mancunien mais à nouveau le numéro 6 des Bleus ne trouvait pas le cadre. Suivront une tentative de Sissoko qui est passée loin des buts suédois. Comme prévu les Suédois n’ont procédé que sur contre-attaque et sur coup de pied arrêté. Et c’est sur l’un d’entre eux qu’ils auraient pu ouvrir le score mais Koscielny est intervenu rapidement (24ème).

Si le score de parité était frustrant à la mi-temps pour les Bleus qui ont eu 68% de possession, il n’était pas illogique tant la tactique suédoise est parvenue à faire déjouer les Bleus en jouant bas avec des lignes défensives très resserrées.

La frappe de Payet en première mi-temps :



De l'erreur de Lloris à l'opportunisme de Payet

Si la deuxième mi-temps commençait comme la première, avec deux têtes non cadrées des Bleus (Griezmann sur un centre de Pogba, puis Giroud sur une offrande d’Evra), ce sont les Suédois qui parvenaient à ouvrir le score. Sur un coup-franc consécutif à une faute de Sidibé, Forsberg a décoché une frappe limpide qui a trompé Hugo Lloris, qui n’est pas apparu réellement concentré sur cette frappe. Son manque d’attention a été rattrapé par Pogba quelques minutes plus tard. Sur un coup franc de Payet, le Mancunien trompait de la tête Olsen. Un nouveau match commençait avec les deux équipes revenues à égalité.


Paul Pogba   France   Suède


Sept minutes plus tard, c’est Payet qui donnait l’avantage aux Bleus en reprenant un ballon très mal négocié d’Olsen. Si ce n’était pas la soirée des gardiens, c’était bien celle de Dimitri Payet, meilleur homme sur la pelouse. Passeur et buteur, le joueur de West Ham a réalisé une performance de haut niveau et a permis aux Bleus de repartir avec les 3 points. Après ce but, Griezmann aura tout de même une dernière opportunité de marquer (85ème) mais sans réussite.

Si tout n’a pas été parfait, la qualification est en bonne voie pour la Coupe du Monde 2018. Les Bleus occupent à présent seul la tête du groupe avec 10 points. Mais offensivement, les Bleus ont connu quelques difficultés malgré des statistiques à leur avantage : les joueurs de Deschamps ont eu 65 % de possession du ballon, et ont frappé 20 fois au but contre 5 tirs suédois. Mais Giroud a été très isolé, il n'a par exemple touché que 7 ballons en première mi-temps.



L'objectif de la première place

Dans un groupe dont le niveau est élevé, les Bleus réalisent l’essentiel en conservant la première place. Les succès contre la Suède et les Pays-Bas, les adversaires les plus dangereux sur le papier, permettent à Didier Deschamps de mieux se projeter pour la suite des qualifications. Les Bleus vont jouer un dernier match en 2016, mardi, en amical contre la Côte d’Ivoire à suivre en direct sur TF1 !