Dans l'actualité récente

France U20 - Uruguay U20 : les Bleuets sont Champions du Monde !

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-07-13T20:54:00.000Z, mis à jour 2013-07-13T21:01:53.000Z

Les Bleuets ont décroché la couronne mondiale en battant l'Uruguay (0-0, 4 tirs au but à 1). La victoire a eu du mal à se dessiner mais la France U20 a tenu son rang et confirmé sa montée en puissance tout au long de la compétition.

Au terme d'un match terne, les Bleuets ont remporté le Mondial des moins de 20, le premier de leur histoire, le dernier trophée qu'il manquait au palmarès du football français. Quinze ans après la France 98, l'Histoire est belle.


Trop de pression
Si les premières minutes sont à mettre sur le compte des Uruguayens (une frappe à la 4ème), très vite, les Français ont commencé à mettre le pied sur le ballon. Néanmoins, malgré leur qualité athlétique indéniable notamment dans l'entrejeu dominé par Paul Pogba, les Bleuets ont eu du mal à se projeter vers l'avant. Et quand ce n'était pas par manque de lucidité dans les 30 derniers mètres, les Uruguayens étaient là pour les empêcher de bien construire. Soit en coupant les lignes de passes, soit en faisant reculer le porteur. Destabilisée comme jamais, l'Equipe de France s'est parfois fait peur, dans le sillage de ce sauvetage miraculeux d'Areola après une mauvaise remise de Sarr.


Pas mieux en 2ème mi-temps
Au retour des vestiaires, la rencontre ne s'est pas beaucoup plus emballée, comme si l'enjeu avait une nouvelle fois pris le pas sur les hommes. En somme, nous avons assisté au même spectacle qu'en première période : des Bleuets brouillons et incapables de finir, des Uruguayens bien en place et procédant en contres. Comme par hasard, les 10 dernières minutes ont donné naissance à quelques situations chaudes. Mais les deux gardiens n'ont pas failli dans le temps réglementaire, Areola par une fois (80ème), De Amores à deux reprises consécutives (85ème, 86ème).


Le héros Areola
Forcément, on voyait mal les deux équipes se transcender en prolongations. Toujours paralysés par la pression et cramés physiquement, Uruguayens comme Français ont sombré et ne sont jamais montrés à la hauteur d'une finale d'un Mondial. De fait, il n'y avait que les tirs au but pour désigner un vainqueur. Fort heureusement, les Bleuets ont tenu leur rang. Après les deux premiers tirs réussis (Pogba puis Veretout), Areola s'est érigé en héros en détournant les tentatives de Velazquez et De Arrascaeta. Ngando et Foulquier n'avaient plus qu'à terminer le travail, ce qu'ils ont fait sans trembler.


Quinze ans après
Au sortir des matches de poules (une défaite, un nul, une victoire), personne ne voyait la France gagnante. Mais les Bleuets sont peu à peu montés en puissance, en éliminant d'abord le pays hôte puis en se sortant du piège offert par le Ghana. Il y a 15 ans, la France de Zizou remportait le Mondial face au Brésil. Maintenant, c'est à la génération 93 de continuer son ascension, en espérant qu'elle connaisse la même joie que les bleus en 98. En face, l'Uruguay pourra se targuer d'avoir évincé l'Espagne, grande favorite de la compétition.


Tel un moteur diesel, la France U20 est parvenue au bout de ses rêves.