Dans l'actualité récente

France-Ukraine: Les Bleus condamnés à l'exploit

Voir le site Téléfoot

error
Par Frédéric YANG|Ecrit pour TF1|2013-11-19T09:45:00.000Z, mis à jour 2013-11-19T10:04:02.000Z

Battue (0-2) par l'Ukraine vendredi dernier, l'équipe de France doit absolument s'imposer par trois buts d'écart, ce mardi soir lors du match retour des barrages, si elle souhaite se qualifier pour la Coupe du monde 2014. Un exploit qu'aucune équipe européenne n'a réalisé lors des barrages pour un Mondial.

À la mi-temps de ces barrages entre la France et l'Ukraine, un été à Rio pour les Bleus relève de l'utopie. Après le nauvrage de Kiev, leurs chances de qualification pour la Coupe du monde se sont amoindries et les motifs d'espoir semblent rares. Pourtant, cette équipe de France n'est pas encore éliminée, loin de là. En cas de succès par trois buts d'écart ce mardi au Stade de France, elle pourrait devenir la première équipe européenne à combler un déficit de deux buts d'écart lors d'un match aller des barrages pour se qualifier à un Mondial. Mais pour rentrer dans l'Histoire et arracher un billet pour le Brésil, elle devra se métamorphoser.

Les Bleus sont vexés
Abattus et abasourdis après le match aller en Ukraine, les joueurs de l'équipe de France ont promis de réagir. « On est prêts à mourir sur le terrain ; Il faudra avoir le couteau entre les dents et avoir conscience de la situation ; Le groupe est touché dans son amour propre. Aucun joueur de l'équipe de France se voit ne pas aller au Brésil », d'Olivier Giroud à Mamadou Sakho en passant par Mathieu Valbuena, tous semblent remontés et prêts à partir au combat. Dépassés physiquement et tactiquement vendredi dernier par une belle équipe d'Ukraine, les Bleus savent désormais à quoi s'attendre. Le 4-5-1, qui s'est montré inefficace lors de la première manche, devrait laisser la place à un 4-3-3 plus offensif, avec un retour de Valbuena dans le onze de départ.

Varane, Sakho, Cabaye et Benzema, titulaires
Pointée du doigt lors de la déroute à Kiev, la défense tricolore va subir des changements puisque Koscielny, expulsé lors du dernier match, sera suspendu. Victime d'une rechute à son genou et absent vendredi, Varane, qui s'est entraîné normalement dimanche et lundi, devrait tenir son rang en défense centrale. A ses côtés, le défenseur madrilène devrait retrouver Mamadou Sakho, à la place d'Abidal, en difficultés actuellement. Outre le retour de Valbuena, Yohan Cabaye devrait retrouver sa place de titulaire dans un milieu à trois avec Matuidi et Pogba. Enfin, le sélectionneur tricolore devrait relancer Benzema, remplaçant de Giroud lors des quatre derniers matches des Bleus. Au-delà du schéma tactique et des nouveaux joueurs, Deschamps attend de son équipe « un match total dans l'engagement et les efforts », comme il l'a déclaré en conférence de presse.

Et peut-être aussi un brin de folie pour éviter à ces Bleus d'être la première équipe de France à manquer une grande compétition internationale depuis la génération 1993...