Franck Ribéry, un joueur pas comme les autres

Voir le site Téléfoot

Franck Ribéry
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-08-30T15:00:00.000Z, mis à jour 2013-09-01T12:44:04.000Z

Elu Meilleur footballeur UEFA de l'année, Franck Ribéry fait partie du gratin des joueurs top niveau. Une destinée difficile à imaginer au regard de toutes les épreuves traversées par ce natif de Boulogne-sur-Mer.

Le parcours de Franck Ribéry n'a jamais été linéaire, tranquille, évident. Le meilleur joueur UEFA de la saison 2012-2013 s'est construit dans la difficulté, surmontant à chaque étape de sa carrière et de sa vie les écueils qui auraient pu le mettre au tapis pour de bon. Itinéraire d'un enfant vraiment pas gâté...

Une enfance tumultueuse
Né le 7 avril 1983 à Boulogne-sur-Mer, Franck Ribéry est marqué dès les premiers mois de sa vie par un terrible évènement. A l'âge de 2 ans, l'enfant est victime d'un grave accident de voiture. Il est éjecté et percute le pare-brise du véhicule. Il en conserve des cicatrices au visage visibles encore aujourd'hui.

Enfant passionné de foot, le petit Franck joue au FC Conti à Boulogne-sur-Mer lorsqu'il a 6 ans. Son talent particulier lui permet d'intégrer le centre de formation du LOSC six ans plus tard. Mais il est dit que rien ne sera simple pour lui. Au bout de quatre années, le club nordiste décide de le renvoyer, en raison de mauvais résultats scolaires et de problèmes de discipline.


Du monde amateur à l'éclosion
Adolescent, Franck Ribéry se retrouve donc exclu du circuit, voyant ses chances de passer un jour professionnel réduites à néant. Il travaille alors dans l'entreprise de travaux publics où son père est terrassier. Il garde contact avec le foot en évoluant à l'US Boulogne, club amateur, jusqu'en 2002. Cette année-là, le joueur rejoint Alès en National. Le sort s'acharne puisque le club fait faillite et Franck Ribéry atterrit finalement à Brest en 2003.

C'est en Bretagne que Ribéry se fait remarquer par l'élite. Il participe activement à la montée du club en Ligue 2 au bout de la saison 2003-2004 et le FC Metz a la bonne idée de récupérer ce joueur passé à travers les mailles du filet de la formation à la française. Franck Ribéry passe pro à l'âge de 21 ans. Le milieu offensif découvre la Ligue 1 lors de cette saison 2004-2005 avec les Grenats, marquant les esprits à chacune de ses sorties.



Première consécration
Sa jeunesse, sa fraîcheur et son explosivité font des ravages en Ligue 1. A tel point que Franck Ribéry est appelé en équipe de France espoirs et est considéré à juste titre comme la plus grande révélation du championnat.

Cette reconnaissance du milieu ouvre de nouveaux débouchés à Franck Ribéry, qui choisit contre toute attente de quitter Metz au mercato d'hiver. Le Français, qui compte alors une petite vingtaine de matches en Ligue 1, s'engage avec le club turc de Galatasaray. Là aussi une forme de consécration, d'autant que Ribéry devient rapidement le chouchou des supporters stambouliotes.



Ribéry le Marseillais
L'aventure turque ne dure cependant que quelques mois. Franck Ribéry argue en effet un problème de salaires non versés pour rompre son contrat avec Galatasaray et signer à l'OM en juin 2005. Un retour en France qui permettra à Ribéry de franchir un nouveau palier.

Franck Ribéry s'adapte très rapidement au jeu marseillais sous la houlette de son ancien entraîneur à Metz, Jean Fernandez. Auteur d'une saison 2005-2006 exceptionnelle, le milieu offensif se retrouve sélectionné en équipe de France pour disputer la Coupe du monde 2006 en Allemagne. Mais à son retour en club, Ribéry fait part de ses envies d'ailleurs. Les dirigeants olympiens refusent de le céder, résistant aux offres lyonnaises. Ce n'est que partie remise, puisque la saison suivante, Franck Ribéry est cette fois autorisé à quitter le club, moyennant une indemnité de 30 millions d'euros (bonus compris). Le Bayern Munich, non qualifié pour la C1 cette année-là, réussit tout de même à convaincre le Français.

La famille Bayern
Avec le Bayern Munich, Franck Ribéry atteint une dimension internationale. Malgré des performances de haut niveau avec Galatasaray, l'OM ou l'équipe de France, son palmarès se limitait avant le Bayern à une Coupe de Turquie en 2005. En Bavière, Ribéry va apprendre à gagner des titres et se forger une expérience du très haut niveau.

Dès sa première saison (2007-2008), Franck Ribéry remporte la Coupe de la Ligue, la Coupe d'Allemagne, le championnat, et est élu Meilleur joueur de Bundesliga. Des débuts particulièrement réussis qui installent presque instantanément le Français parmi les plus grandes stars européennes. L'Allemagne adopte Ribéry, et ce dernier le ressent. Il fait d'ailleurs l'effort de s'exprimer en allemand. Ainsi, malgré certaines saisons perturbées par les blessures, Franck Ribéry conservera une bonne cote outre-Rhin, demeurant l'un des meilleurs joueurs du championnat. En 2012-2013, Franck Ribéry réalise avec le Bayern la saison parfaite, remportant la coupe, le championnat et surtout la Ligue des champions. Une saison récompensée par l'attribution du trophée du Meilleur joueur UEFA de l'année, devant Lionel Messi et Cristiano Ronaldo.

> UEFA : Ribéry élu Meilleur joueur de la saison


Des Bleus à l'âme
Brillante en club, bien que chaotique à ses débuts, la carrière de Franck Ribéry est également marquée par deux périodes bien distinctes en équipe de France. D'abord les premières sélections, la Coupe du monde 2006, son but contre l'Espagne en 8e de finale, son enthousiasme, et un capital sympathie immense auprès du public français. Même un Euro 2008 catastrophique pour les Bleus n'entame pas l'amour que les Français portent à ce joueur.

La rupture a lieu plus tard, lors de la Coupe du monde 2010, traumatisme ineffaçable. Décrit comme l'un des meneurs de la grève de Knysna, ne parvenant pas à tirer cette équipe vers le haut alors qu'il en est devenu l'un des cadres, Franck Ribéry fait de plus en plus l'objet de critiques des supporters. Après une suspension par la FFF et des excuses publiques, Ribéry réintègre l'équipe de France sous les ordres du nouveau sélectionneur, Laurent Blanc. La star incontestable des Bleus tente depuis de reconquérir le public grâce à ses prestations sur le terrain. En succédant à Blanc, Didier Deschamps s'appuie d'ailleurs essentiellement sur lui et Karim Benzema pour animer l'attaque tricolore.

L'objectif de Franck Ribéry avec les Bleus est désormais de se qualifier pour la Coupe du monde 2014, et d'y faire bonne figure. Mais quoiqu'il en soit, Ribéry fait déjà partie du gotha des meilleurs joueurs de la planète.

errorerrorerrorerror