Dans l'actualité récente

Frédéric Calenge et Chris Abel analysent France-Cameroun

Voir le site Téléfoot

Dimitri Payet   Equipe de France
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-31T14:02:32.754Z, mis à jour 2016-05-31T14:46:07.295Z

Retour sur la victoire de l’Equipe de France face au Cameroun avec Frédéric Calenge et Chris Abel. Les deux journalistes de Téléfoot livrent leur ressenti sur la rencontre et dévoilent quelques statistiques.

Face au Cameroun lundi soir en match de préparation à l’Euro 2016, l’Equipe de France s’est imposée 3-2 mais n’a pas forcément rassuré. Si la bande à Didier Deschamps a confirmé sa force d’attaque, elle a également fait l’étalage de ses lacunes défensives. Chris Abel et Frédéric Calenge décortiquent le match.



La Vague Bleue déferle

Cela ne vous aura certainement pas échappé, l’ambiance était au rendez-vous lundi soir à la Beaujoire. Les 37 000 spectateurs du stade de Nantes n’ont pas cessé d’encourager les joueurs de l’Equipe de France. Vêtus de bleu, ils ont acclamé Coman, Diarra et consorts et vibré devant le spectacle offert. A quelques jours du début de l’Euro 2016, la FFF a lancé l’opération « Vague Bleue », en demandant aux supporteurs de venir habillés en Bleu. L’opération sera également de la partie à Metz samedi soir pour France-Ecosse.

Une attaque en feu, une défense friable

Si la fête était au rendez-vous dans les tribunes, les attaquants ont assuré sur la pelouse. Frédéric Calenge a tenu à souligner leur prestation et notamment celle du joueur du Bayern Munich : « Kinglsey Coman a été l’homme de la première période. » Les Bleus restent d’ailleurs sur trois matches avec au minimum trois buts inscrits : trois contre les Pays-Bas, quatre contre la Russie et trois face au Cameroun.

Les deux journalistes ont ensuite pointé du doigt les lacunes défensives de l’Equipe de France. Sur leurs quatre derniers matches, les Bleus ont encaissé deux buts. « Adil Rami avait peur de se blesser, il a joué avec le frein à main », explique Frédéric Calenge. Il faudra corriger le tir avant l’Euro pour espérer faire un résultat.

Dimitri Payet, l’homme providentiel

Dimitri Payet a finalement offert la victoire à l’Equipe de France sur un magnifique coup-franc. C’est le sixième qu’il inscrit cette saison en 24 tentatives. Il présente donc un taux de réussite de 25% sur cet exercice, contre une moyenne de 5% pour les autres joueurs, révèle Opta.



Les Bleus se sont envolés pour Innsbruck ce mardi. Ils y passeront quatre jours avant d’affronter l’Ecosse à Metz samedi soir.