Galatasaray - Officiel : Roberto Mancini retrouve un banc !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-30T18:26:00.000Z, mis à jour 2013-10-01T07:49:55.000Z

Sans club depuis son départ de Manchester City, Roberto Mancini reprend du service. Le technicien italien est le nouvel entraîneur de Galatasaray. La formation stambouliote compte sur Mancini pour se relancer.

La semaine passée, Fatih Terim, entraîneur de Galatasaray en poste depuis deux saisons, a été remercié. La formation turque n'a pas traîné pour lui trouver un remplaçant, qui plus est de qualité. Libre depuis son départ des Skyblues, Roberto Mancini a trouvé preneur. Un nouveau défi et un nouveau championnat pour l'ancien coach de Manchester City et de l'Inter Milan.

Libre de tout contrat
A l'issue de l'exercice précédent, Roberto Manicni a été limogé par Manchester City. La perte du titre aux dépens du voisin mancunien lui aura été fatale. Cet été, le technicien italien a été approché par le Paris Saint-Germain mais il n'avait pas donné suite à la proposition du club de la capitale. Après plusieurs mois, il trouve donc un nouveau club, Galatasaray.

Quelques détails à régler
C'est officiel, Roberto Mancini est le nouvel entraîneur de la formation basée à Istanbul. Cela fait déjà plusieurs jours que le nom du technicien italien circule dans la presse locale. Ce lundi, le club a officialisé la signature de l'ancien coach de Manchester City via un communiqué officiel. L'entraîneur transalpin s'est engagé pour trois saisons. Il touchera 3,5 millions d'euros la première année et 4,5 pour chacune des deux années suivantes.

Relancer Galatasaray
Le club d'Istanbul réalise un début de saison décevant. Tout avait pourtant bien commencé avec une victoire lors de la Supercoupe de Turquie (1 à 0 contre Fenerbahçe). Mais depuis, la formation stambouliote enchaîne les mauvais résultats. Galatasaray est actuellement 10ème du championnat. Son entrée en Ligue des Champions s'est également révélée désastreuse : défaite contre le Real Madrid. (1-6).

En choisissant le club turc, Mancini n'opte pas pour la facilité. Le défi est de taille.