Gallas malade, Planus blessé

Voir le site Téléfoot

Gallas malade, Planus blessé
Par G.C.|Ecrit pour TF1|2010-06-03T07:30:09.000Z, mis à jour 2010-06-03T07:30:09.000Z

William Gallas, souffrant de maux de ventre, et Marc Planus, victime d'une entorse à la cheville, ont été contraints de quitter l'entraînement de l'équipe de France avant leurs coéquipiers mercredi. Ils sont incertains pour le match amical des Bleus contre la Chine vendredi.

Raymond Domenech pourrait ne pas avoir beaucoup de choix en défense centrale vendredi. Pour le dernier match de préparation de l'équipe de France avant le Mondial 2010, le sélectionneur des Bleus risque de devoir se passer des services de William Gallas et Marc Planus. Le Gunner souffre de maux de ventre et le Bordelais d'une "entorse moyenne à la cheville droite", selon le staff tricolore. Ils ont été obligés d'écourter leur séance mercredi et sont incertains pour défier les Chinois. Si des examens devraient permettre de préciser la durée de l'indisponibilité du Bordelais, un mystère plane sur l'état de santé de William Gallas.


Mercredi matin, le défenseur d'Arsenal a interrompu son footing sur la plage de la commune de Petite-Ile. Dans l'après-midi, il a été contraint de quitter ses coéquipiers avant la fin de l'entraînement. Il a pris part aux échauffements, étirements, puis a fait quelques tours de terrain. Mais la mise en place tactique s'est déroulée sans lui. L'encadrement des Bleus s'est voulu rassurant : "Son entraînement écourté dans l'après-midi était prévu", a prévenu le staff tricolore. En conférence de presse, Henry a tenu le même discours : "Je le connais depuis que j'ai 12-13 ans, nous étions à l'école ensemble. Je suis l'un de ceux qui le connaissent depuis longtemps. Et William, il va bien". Il n'empêche, à neuf jours du premier match du Mondial 2010, ce contretemps tombe mal. Le physique de Gallas est le gros point d'interrogation depuis le début de la préparation des Bleus.


Une charnière Squillaci-Abidal ?


Dès l'annonce de sa liste, Domenech, désireux de ne pas amener un joueur blessé en Afrique du Sud, s'était montré prudent pour gérer la situation de l'ancien Marseillais, victime de deux blessures musculaires au mollet cette saison. Un défenseur supplémentaire a été retenu et Gallas devait monter en puissance lors des trois matches amicaux pour tester son mollet. S'il a disputé 105 minutes face au Costa Rica (2-1) et la Tunisie (1-1), le plan risque de prendre du plomb dans l'aile en cas de forfait vendredi. Et aujourd'hui, les zones d'ombre sont encore nombreuses sur sa situation. Des médias ont en plus indiqué que le défenseur des Bleus était en proie à un problème de comportement qui l'éloignait du reste du groupe.


Avec Gallas et Planus sur la touche, Domenech n'aurait de son côté plus beaucoup de solutions pour sa charnière face à la Chine. Squillaci et Abidal, alignés ensemble dans le 4-3-3 testé mercredi, sont les deux derniers défenseurs centraux disponibles. Toulalan, envisagé un moment pour être aligné à ce poste, peut aussi jouer les pompiers de service. La situation n'est pas vraiment idéale à quelques jours du début de la Coupe du monde.