Dans l'actualité récente

Gameiro plus près du FC Valence que de Bordeaux !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-01-06T13:59:00.000Z, mis à jour 2011-01-06T13:59:00.000Z

Kevin Gameiro est sur les tablettes du FC Valence et de Bordeaux depuis quelques temps déjà. Et c'est le FC Valence qui a, le 1er, fait une offre à Lorient pour l'attirer, comme Adil Rami, en Liga.

Kevin Gameiro ne rejoindra pas le FC Valence pour 8 millions d'euros. Mais l'attaquant du FC Lorient, pourrait voir les Valencians surenchérir et mettre Bordeaux totalement hors-jeu.



Kevin Gameiro a fait l'objet d'une première offre du FC Valence à son club actuel, le FC Lorient. Courtisé également par les Girondins de Bordeaux, l'attaquant merlu aurait pu être transféré en Espagne lors du mercato hivernal pour la coquette somme de 8 millions d'euros. Oui mais voilà, Loïc Féry, le président Lorientais, a refusé cette 1ère offre. Les Merlus ne se sépareront pas de leur joueur pour moins de 12 millions d'euros.


Auteur de 27 buts la saison passée, Kevin Gameiro semble en tout cas décidé à quitter le club breton. Chavirant entre le FC Valence et Bordeaux, Gameiro aurait même une préférence pour le club qui vient d'acheter Adil Rami. Jean-Louis Triaud, le président des Girondins, a déclaré dans Sud Ouest : « il semblerait que sa priorité aille vers Valence. (...) Il dit qu'à choisir, il préfère l'Espagne ». « C'est mal parti » pour le voir à Bordeaux, a-t-il même expliqué à la rédaction de Le 10 Sport.


Kevin Gameiro pourrait rejoindre Valence dans les mêmes conditions qu'Adil Rami. Il semblerait que les dirigeants valencians soient prêts à l'acheter durant le mercato mais à le laisser finir sa saison avec le FC Lorient. Une nouvelle qui pourrait satisfaire Christian Gourcuff qui compte bien garder son international malgré les critiques qu'il avait émises sur lui, au lendemain de la défaite à Toulouse (3-0). Lorient, à la peine, est 12ème au classement de la Ligue 1.


Kevin Gameiro a connu sa 1ère sélection nationale contre la Biélorussie en septembre dernier. Il a donc déjà côtoyé Adil Rami. Peut-être apprendra-t-il encore mieux à jouer avec s'il rejoint Valence.