Gareth Bale, à toute vitesse !

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-08-02T15:56:00.000Z, mis à jour 2013-08-02T16:00:27.000Z

La presse ne parle que de lui. Gareth Bale est sur le point de devenir le joueur le plus cher de l'histoire. De Cardiff à White Hart Lane avant, peut-être, de découvrir Santiago Bernabeu, retour sur la jeune carrière du Gallois.

Joueur de Premier League, gaucher, rapide, gallois. Pendant longtemps, cette description ne faisait penser qu'à un homme : Ryan Giggs. Mais depuis quelques saisons, un autre joueur honore les couleurs du Pays de Galles. Son nom, Gareth Bale. Un coup d'éclat contre l'Inter Milan en octobre 2010, des accélérations dévastatrices et une série de coup-francs décisifs ont suffi à faire de Gareth Bale le footballeur le plus désiré de Grande-Bretagne. La Premier League s'apprête à perdre l'un de ses meilleurs éléments, le Real s'apprête à en faire une icône mondiale.

Formé à Southampton
Né le 16 juillet 1989 à Cardiff, Gareth Bale effectue sa formation à la Southampton's Bath satellite academy. Un centre de formation qui a sorti quelques-uns des joueurs les plus rapides de Premier League à l'image des Gunners d'Arsenal : Théo Walcott et Alex Oxlade-Chamberlain. Il n'y a pas de hasard. Les deux Anglais sont d'ailleurs les deux plus jeunes joueurs à avoir disputé un match avec l'équipe première de Southampton. Gareth Bale complète ce podium, bien évidemment.

A 16 ans et neuf mois, l'ailier gallois prend part à la réception de Millwall (Championship). Victoire deux à zéro pour sa première. Cette saison-là (2005/2006), il ne dispute qu'une seule autre partie avec les Saints. Mais Gareth Bale apprend vite. L'année suivante, il joue 38 rencontres avec son club formateur et inscrit cinq buts. Le talent du Gallois est déjà évident, Tottenham n'hésite pas à miser près de 10 millions d'euros sur le gamin de 17 ans en mai 2007.



Redknapp, le mentor
Gareth Bale découvre la Premier League, il réalise son rêve. « Je voulais réellement jouer en Premier League. C'était très important pour moi et c'est une fantastique opportunité. Je suis très excité de venir jouer dans un aussi grand club que les Spurs. Je pouvais venir dès janvier mais je voulais aider le Southampton Football Club à monter en Premier League ». Une tâche dans laquelle il échoue puisque les Saints terminent sixièmes de la deuxième division anglaise. Il sera donc le seul à découvrir la Premier League.

Dès le début de la saison, le « White Monkey » est titulaire. Problème, il se blesse au pied droit en décembre 2007 et reste écarté des terrains pendant plusieurs mois. Cette première saison se révèle décevante puisqu'il ne dispute que 8 rencontres de Premier League. En octobre 2008, Harry Redknapp débarque à la tête des Spurs, une arrivée qui va le relancer. Année après année, il dispute de plus en plus de rencontres et devient l'une des valeurs sûres du championnat britannique. Un match va cependant tout changer et le propulser sur le devant de la scène européenne.

Triplé contre l'Inter Milan
20 octobre 2010, Gareth Bale dispute son deuxième match de Ligue des Champions contre l'Inter Milan, à Giuseppe Meazza. Son équipe est menée 4 buts à 0 et le Gallois décide qu'il est l'heure de briller. A trois reprises, il accélère le long de la bande gauche du terrain, dépose littéralement Javier Zanetti, l'un des plus grands joueurs au poste de latéral droit, et gagne son duel face au gardien. Un triplé qui résume toutes les qualités du joueur : vitesse, puissance et frappe limpide du pied gauche. Les éloges pleuvent.

Le 2 novembre, il retrouve les Nerazzurri à White Hart Lane. Gareth Bale met encore au supplice la formation transalpine et délivre deux passes décisives. Score finale 3 buts à 1 pour les Spurs. En deux matches, le jeune ailier a éclaté aux yeux du monde. Capable d'éliminer, de passer ou de marquer, Bale est promis à une belle carrière. Au crépuscule de cette saison, il est désigné par ses pairs meilleur joueur de Premier League 2011 (30 matches, 7 buts). Ses statistiques s'améliorent la saison suivante (36 matches, 10 buts et 12 passes décisives) avant d'exploser lors du dernier exercice.

error

Bale confirme sous AVB
Lors du mercato estival 2012, il y a beaucoup de changements à Tottenham. La page Harry Redknapp se tourne et celle d'Andre Villas-Boas débute. Luka Modric et Rafael Van der Vaart, deux joueurs majeurs, quittent également le club, Bale devient la véritable star de l'équipe. La nouvelle formation du manager portugais met un peu de temps à trouver ses marques, à l'image de Gareth Bale. Mais après quelques semaines de rodage, Bale, replacé dans l'axe, va faire des merveilles et les performances de son équipe vont s'en ressentir. L'influence du Gallois est grandissante, elle atteindra son paroxysme en seconde partie de saison.

Plus passeur que buteur au début de sa carrière, Bale se mue en finisseur au cours de cette saison. Durant le mois de février, il empile les buts, que ce soit de la tête, dans le jeu ou sur coup-franc direct. Gareth Bale devient un expert de l'exercice avec une technique qui rappelle forcément celle de Cristiano Ronaldo. Au terme d'une saison tout bonnement exceptionnelle, Gareth Bale termine sur le podium des meilleurs artilleurs de Premier League avec 21 buts en 33 matches. Il remporte également les titres de meilleur joueur et meilleur jeune du championnat anglais.

Joueur le plus cher de l'histoire ?
Malgré ses performances, Tottenham rate quelque peu sa fin de saison et termine à la cinquième place du classement. Pas de Ligue des Champions. Les sollicitations commencent à s'intensifier, le président des Spurs, Daniel Levy, décide alors de sortir les barbelés. Gareth Bale ne sera pas vendu à moins de 100 millions d'euros. A 24 ans, le Gallois compte déjà plus de 200 matches sous la tunique des Spurs et 41 sélections. Il est déjà à un tournant de sa jeune carrière et souhaite quitter le club londonien.

Cela tombe bien, le Real Madrid est prêt à l'accueillir. Florentino Perez a clairement affiché l'objectif numéro un de la nouvelle saison : remporter la décima. Pour ce faire, il espère associer Gareth Bale à Cristiano Ronaldo. Les sommes les plus folles sont évoquées depuis quelques jours pour le transfert du Spur mais la Casa Blanca est sur le point d'arriver à ses fins. A tout juste 24 ans, le Gallois s'apprête à devenir le joueur le plus cher de l'histoire, un statut qu'il faudra assumer. Son plus grand défi va commencer.