Gary Cahill, ciblé par Arsenal, au FC Barcelone en janvier ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-27T10:42:00.000Z, mis à jour 2011-09-27T10:54:17.000Z

Malgré une prétendue austérité et d'excellents résultats, le FC Barcelone cherche encore à s'améliorer. Guardiola voudrait attirer le défenseur Gary Cahill, ciblé par Arsenal, en janvier.

Depuis sa prise de fonction à l'été 2008, Pep Guardiola n'a de cesse d'opérer de petites modifications, même si son équipe gagne (3 Ligas, 2 C1 en 3 ans...) : Ibrahimovic, Fabregas, Sanchez... Le changement permettant de maintenir le niveau de performance.

Comme tous les grands clubs européens le FC Barcelone peut s'appuyer sur un banc de très grande qualité : Fabregas, Mascherano Thiago sont remplaçants en principe. Mais c'est en défense que le bât blesse : le Barça ne peut compter que sur Puyol, Piqué et Fontas comme défenseur centraux de métier, et c'est à Abidal, Busquets ou Mascherano de dépanner en cas de besoin. Ce sont d'ailleurs les blessures de Piqué et Puyol qui ont amené Guradiola à tester son fameux 3-4-3.

C'est le quotidien anglais Daily Star qui fait état d'un intérêt catalan pour le défenseur international anglais de Bolton. Et cite même une source espagnole proche du dossier : « Cela peut paraître incroyable, mais Barcelone a fait observer Cahill et ils aiment ce qu'ils ont vu. Ils trouvent qu'il est à l'aise avec le ballon et très fort défensivement, alors pourquoi pas ? » Le Barça serait prêt à offrir environ 11,5M€ à Bolton pour son défenseur cet hiver.

Une somme qui convaincrait un Bolton vendeur, le joueur étant dans sa dernière année de contrat. Une offre qui contraste avec les 7M€ offerts par Arsenal cet été et considérés comme « dérisoire ». Si le Barça fait effectivement venir Gary Cahill, il intégrerait à sa rotation un des meilleurs stoppeurs de Premier League, suivi depuis plusieurs mois par Tottenham et Arsenal notamment. Les supporters catalans, eux, penseraient sans doute à l'ukranien Chygrynskiy, acheté 25M€ en 2009 et échec patent.

Le FC Barcelone veut toujours s'améliorer, même lorsqu'une bonne partie de l'Europe le considère déjà comme invincible. Et c'est peut être pour ça que, sous la conduite de Pep Guardiola, il n'y a que très peu de relâchements.