Dans l'actualité récente

Giggs sauve Manchester United face à Benfica

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-15T13:47:00.000Z, mis à jour 2011-09-15T13:52:31.000Z

Manchester United, finaliste de la dernière Ligue des Champions, se déplaçait mercredi à Lisbonne pour y affronter Benfica. Grâce à un excellent Ryan Giggs, il repart du Portugal avec le nul, 1-1.

Les Red Devils de Sir Alex Ferguson ont commencé la saison en trombe, avec 4 victoires en 4 matches, 18 buts marqués et un goal average de +15. Le Benfica Lisbonne, pourtant vice-champion du monde, pouvait avoir peur...

Pour débuter en Coupe d'Europe, Ferguson avait décidé de miser sur l'expérience, ce qui lui permettait aussi de faire tourner son effectif. On retrouve ainsi 7 des 11 titulaires de Wembley, auxquels viennent s'ajouter Fletcher, Lindegaard dans les buts et une jeune charnière Smalling - Evans. Côté portugais, Jorge Jesus reste fidèle à sa réputation joueuse en alignant un 4-1-4-1 original, avec un milieu haut soutenu par Javi Garcia en sentinelle, avec Aimar et Gaitan en animateurs.

Les portugais dominent, Manchester United semble l'accepter. Les benfiquistes ouvrent le score à la 24ème minute grâce à un geste de classe de leur avant-centre Oscar Cardozo. Mais Ryan Giggs égalise sur une splendide frappe en bout de course et en l'entrée de la surface (41ème). A bientôt 38 ans, Giggs a marqué 17 ans (jour pour jour) après son premier but en C1, et fait mieux que Raul en marquant dans 16 éditions différentes de la compétition. Benfica continue de se créer des occasions mais Lindegaard sauve les siens et Giggs a même une balle de 1-2...


A la fin du match, Sir Alex est évidemment revenu sur le résultat de son équipe : « Une fois qu'on a marqué, on a bien joué. Notre possession était trop prudente en 1ère mi-temps». Interrogé par la journaliste d'ITV Kelly Cates (la fille de... Kenny Dalglish) sur la performance de Lindegaard, qui pourrait mettre en danger David de Gea, il s'est énervé : « Je ne sais pas pourquoi vous posez ces questions, vous ne faites que chercher des petits trucs stupides. De toute façon, ça prouve que nous avons deux super gardiens ».

Pour fêter ses 25 ans à la tête des Red Devils, Sir Alex Ferguson peut s'appuyer sur un noyau de joueurs jeunes et talentueux, en conservant la possibilité de faire appel à ses glorieux anciens, prêts à « faire le boulot » lorsque l'équipe en a besoin.