Gignac, plus qu'un joker?

Voir le site Téléfoot

Gignac, plus qu'un joker?
Par AFP|Ecrit pour TF1|2009-08-13T13:08:00.000Z, mis à jour 2009-08-13T13:08:00.000Z

Auteur du but victorieux de l'équipe de France face aux Féroé (1-0) mercredi en qualifications du Mondial 2010, André-Pierre Gignac a marqué des points en Bleu. Décisif, le Toulousain a démontré à Raymond Domenech qu'il peut compter sur lui pour la suite de l'aventure.

Ce voyage aux Iles Féroé ne restera pas dans les annales du football français. La France n'a pas montré grand choses. Elle n'a rassuré personne avec une victoire étriquée face à une sélection classée seulement 163e au classement FIFA. Elle a juste assuré le minimum vital avec trois points qui permettent aux Bleus de se rapprocher de la Serbie et de prendre leur distance avec la Lituanie, troisième du groupe. En clair : le minimum vital. Cette rencontre restera pourtant comme un moment fort pour un élément du groupe France : André-Pierre Gignac.


Avec le forfait de Thierry Henry, le Toulousain s'est vu offrir une chance de montrer ses talents en Bleu. Il l'a saisit à pleine main. Encore une fois est-on tenté de dire... Face à la Lituanie (1-0), il avait déjà permis aux Bleus de décrocher trois points en offrant un but à Franck Ribéry. Une passe décisive dès ses débuts sous le maillot national. Pour sa première titularisation, l'ancien Lorientais a une nouvelle fois marqué les esprits. Préféré à Loïc Remy et Karim Benzema pour être en pointe de l'attaque tricolore, il a inscrit le seul but du match. Une réalisation qui sort la France d'un bien mauvais pas.


"Une concurrence de plus en attaque"


Un but et une passe décisive en quatre sélections ! Presque six points ramenés aux Bleus en deux matches de qualification. Voilà des statistiques qui ne passeront pas inaperçues à l'heure où Raymond Domenech cherche des joueurs capables de faire la différence pour épauler Thierry Henry, Franck Ribéry et compagnie. Le meilleur buteur de la Ligue 1 2008-2009 avec 24 buts a en plus séduit par son activité et son état d'esprit sur le pré vert des Iles Féroé. Du début à la fin de la rencontre, Dédé a tout fait pour se rendre disponible. Entre ses appels incessants et son travail dos à la défense, il a été un poison permanent pour la défense adverse.


Alors bien sûr, cette performance face à une sélection de second rang ne devrait pas bouleverser la hiérarchie au poste d'attaquant. Mais Gignac, décisif et visiblement peu touché par la pression, a démontré qu'il pouvait être LA solution de rechange derrière Thierry Henry et Nicolas Anelka. Et devant un certain Karim Benzema, qui n'a toujours convaincu sous le maillot tricolore mais qui n'a pas encore repris la compétition avec le Real Madrid. "Gignac est en forme, ça fait une concurrence de plus en attaque", se réjouit Raymond Domenech.


De son côté, André-Pierre Gignac ne tergiverse pas malgré les louanges. Les appels du pied de Lyon cet été ne l'ont pas bouleversé outre-mesure. Et ses performances remarquées en Bleu ne lui font pas plus tourner la tête : "Je ne me pose pas beaucoup de questions, avoue-t-il humblement. Dommage que l'on n'ait pas pu aggraver le score. Mais c'est super, c'est mon premier but en bleu avec une victoire qui nous rapproche de la Coupe du monde". Sur le chemin du Mondial, la Roumanie et la Serbie se dresseront les 5 et 9 septembre prochain. Deux matches déterminants où Gignac pourrait encore apporter un nouveau coup de main pour débloquer la situation. Deux nouvelles occasions à saisir pour confirmer son ascension fulgurante.