Girondins de Bordeaux : Malcom dans les petits papiers de Liverpool ?

Voir le site Téléfoot

RTS1CGL7
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2018-05-12T13:52:54.324Z, mis à jour 2018-05-14T10:05:41.771Z

Selon le Daily Mail, Malcom serait dans la short-list de Liverpool. Le quotidien Britannique a même évoqué le fait que les Reds pourraient formuler une offre de 45 millions d’euros aux Girondins de Bordeaux.

La pépite bordelaise, Malcom va probablement connaître un mercato estival animé. En effet, selon les dernières indiscrétions de la presse anglaise, après Arsenal, Manchester United, Tottenham, ou encore le Bayern Munich, Liverpool s'inviterait dans la danse pour tenter d'attirer le jeune brésilien de 21 ans. 

Bientôt une offre de 45 millions d'euros sur la table ? 

Le président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin et l'actionnaire majoritaire du club, Nicolas de Tavernost, le savent,  l'ancien attaquant des Corinthians ne devrait pas faire de vieux os en Gironde. Mais, pour aller où ? Ce vendredi, le Daily Mail a révélé que Malcom Filipe Silva de Oliveira, de son vrai nom, aurait terminé par convaincre Jürgen Klopp, le technicien des Reds, de par sa polyvalence dans le secteur offensif que ce soit dans ses frappes, sa justesse dans les passes et ses centres et sa conservation du ballon.  Le quotidien anglais avance que Liverpool aurait pour projet de proposer 45 millions d'euros pour s'offrir le gaucher. Auteur de dix buts et six passes décisives en Ligue 1 cette saison, l’ailier droit viendrait fournir à l'entraîneur allemand des nouvelles possibilités dans un secteur offensif qui a manqué de remplaçants pour suppléer les membres de l'incroyable trio : Roberto Firmino, Sadio Mané sans oublier Mohamed Salah. 



Pulisic et Bailey, les autres recrues potentielles

En cas d’échec de la piste Malcom, le club britannique aurait jeté son dévolu sur Leon Bailey (Bayer Leverkusen) et Christian Pulisic (Borussia Dortmund), deux joueurs évoluant en Bundesliga, un championnat où Klopp a officié durant quatorze ans avant d'arriver en Angleterre en 2015. Tous deux des révélations en Allemagne. La preuve. Du haut de ses 20 ans, Bailey compte neuf buts et sept passes décisives en trente matches de championnat, quand l'international américain est à quatre réalisations et cinq offrandes en trente-deux journées disputées.