Golden Boy: Mbappé, un avenir tout tracé ?

Voir le site Téléfoot

RTSMBY6
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-10-23T11:39:29.388Z, mis à jour 2017-10-23T12:58:13.178Z

Fraîchement élu Golden Boy de l'année 2017, Kylian Mbappé est, semble t-il, promis à un avenir doré. A l'instar d'un Messi ou d'un Balotelli, tous les lauréats de ce prix n'ont pour autant pas connu la même réussite par la suite.

Sacré Golden Boy par le journal Tuttosport, Kylian Mbappé sait la route semée d'écueils sur le chemin menant à la gloire. Certains de ses prédécesseurs au classement s'y sont brûlés les ailes.

Messi, le modèle à suivre

Un coup d'oeil rapide sur le classement du trophée du Golden Boy fait dire que Kylian Mbappé - et ce n'est pas faute de l'avoir déjà maintes fois répété en cette année 2017 - a vraiment tout d'un grand. Au milieu des précédents lauréats tels Lionel Messi, Wayne Rooney ou encore Sergio Agüero, la pépite française se trouve en belle compagnie. Si ce prix est considéré comme le Ballon d'Or des moins de 21 ans, il est naturel de dire que Mbappe est sur de bons rails pour pourquoi pas décrocher le Ballon d'Or, le vrai, d'ici quelques années à l'instar de l'Argentin. Ce dernier est d'ailleurs le seul joueur du palmarès a avoir réalisé ce doublé. Cristiano Ronaldo, l'autre joueur qui truste la récompense majeure depuis dix ans, n'avait, lui, pas fait mieux que deuxième (2004) et troisième (2003) au palmarès du trophée créé par Tuttosport.

Renato Sanches, plus dure est la chute

Une trajectoire "naturelle" donc que tous ses prédécesseurs n'ont pas empruntée. Si Wayne Rooney, Lionel Messi donc, Cesc Fabregas, Sergio Agüero, Isco ou encore Ryan Sterling et Paul Pogba, confirment, ou ont confirmé, au fil des années qu'ils faisaient partie du gratin mondial, d'autres stars alors en devenir ont difficilement tenu leurs promesses. Renato Sanches, titré l'an passé, qui traîne sa peine aujourd'hui sous les couleurs de Swansea (5 matches, 0 but) en est la parfaite illustration. Parmi les autres exemples à ne pas suivre pour Kylian Mbappé, on retrouve pêle-mêle Rafael Van der Vaart, Alexandre Pato, Kleber Anderson, Mario Balotelli et à un degré moindre Mario Götze. Si ce dernier peine à retrouver la lumière sous le maillot de Dortmund, son but décisif en finale du Mondial 2014 lui appartiendra pour l'éternité.

Anderson, Pato, Van der Vaart...

Pour les autres, difficile de retenir un autre fait d'arme de leurs carrières respectives. A 34 ans, Van der Vaart termine dans l'anonymat une carrière sans titre majeur dont le point d'orgue aura été la place de finaliste du Mondial 2014. Alexandre Pato, bourré de talent mais jamais épargné par les blessures, a renoncé à tout retour au premier plan en signant dans la Chinese Super League en début d'année. Le Brésilien Anderson a, lui, carrément disparu des radars. Si son début de carrière a été phénoménal, la suite fût désastreuse. La pépite formée au Gremio avait signé pour 22 millions à Manchester United en 2007 en provenance du FC Porto. Depuis, il enchaîne les saisons à dix matches de moyenne empétré dans les blessures et une hygiène de vie qui laisse à désirer. Enfin, il y a le cas Mario Balotelli. Un cas qui fait dire que les jambes sans la tête ne mènent jamais bien loin. A ce titre, Mbappé semble doté de tout ce qu'il faut pour échapper à ces trajectoires déviantes.

Le palmarès complet

2003 - Rafael Van der Vaart

2004 - Wayne Rooney

2005 - Lionel Messi

2006 - Cesc Fabregas

2007 - Sergio Agüero

2008 - Anderson

2009 - Alexandre Pato

2010 - Mario Balotelli

2011 - Mario Götze

2012 - Isco

2013 - Paul Pogba

2014 - Raheem Sterling

2015 - Anthony Martial

2016 - Renato Sanches

2017 - Kylian Mbappé