Gourcuff cerne les limites

Voir le site Téléfoot

Gourcuff cerne les limites
Par Vincent BREGEVIN|Ecrit pour TF1|2010-06-07T07:49:03.000Z, mis à jour 2010-06-07T07:49:03.000Z

"Manque de présence devant le but, des transmissions trop lentes, pas assez de frappes de loin." Yoann Gourcuff a évoqué en ces termes les problèmes offensifs affichés par l'équipe de France lors de ses trois matches de préparation. "Il va falloir qu'on travaille", résume le milieu tricolore.

A entendre Yoann Gourcuff, Raymond Domenech a du pain sur la planche. Il ne reste que cinq jours avant l'entrée en lice de la France en Coupe du monde face à l'Uruguay, mais ils ne seront pas de trop pour le sélectionneur tricolore. La défaite face à une sélection chinoise remaniée (0-1) a complexifié le chantier des Bleus. Offensivement, le passage au 4-3-3 n'a pas eu les effets escomptés. Du moins pas encore. Le milieu de terrain tricolore en a conscience. Après trois matches avec ce nouveau système, il a analysé la marge de progression, importante, dans ce domaine.


La tâche est d'autant moins évidente que les Bleus sont allés decrescendo durant cette préparation. Deux buts face au Costa Rica, un face à la Tunisie, zéro face à la Chine. "On a fait un très bon premier match, un deuxième plutôt intéressant et un troisième où il nous a manqué de l'énergie et du jeu contre une équipe bien regroupée", estime Gourcuff, avant de revenir particulièrement sur la défaite face aux Chinois. "Il aurait fallu soit un exploit individuel, soit aller plus vite dans nos changements de jeu, mettre plus d'intensité et de rythme dans nos enchaînements pour désorganiser le bloc adverse. On a été un peu trop lent dans les transmissions. Il aurait fallu aller vite à droite et ressortir vite à gauche", avance le meneur de jeu des Girondins de Bordeaux.


Les enchainements, oui, mais pas seulement. Quand ils sont arrivés à se mettre en situation favorable, les Bleus ont été incapables de conclure. Par manque de réalisme, mais aussi en raison d'une présence insuffisante devant le but selon Gourcuff. "On aurait préféré mettre les occasions au fond, mais ce serait inquiétant de ne pas s'en créer", relativise l'ancien Milanais. "Il faut notamment que, quand il y a des débordements sur les côtés, il y ait de la présence devant le but pour pouvoir marquer sur des centres. Parfois, sur des centres, il n'y a que "Nico" dans la surface, ou contre la Chine, il n'y avait parfois personne devant le but", souligne-t-il. Autant que la qualité des enchainements, la finition a fait défaut. Et cela ne dépend pas que d'Anelka pour le Girondin.


"Il faut que je frappe au but"


Pour y remédier, une autre solution existe : les frappes de loin. Une arme d'autant plus crédible que le ballon de la Coupe du monde s'y prête bien. Et ce n'est pas par hasard que Gourcuff a souvent tenté sa chance lors de ces matches de préparations. "Les coaches me disent qu'il faut que je frappe au but. Il y a une action qui se fait d'un côté, nous on est aux abords de la surface et on peut frapper de loin avec "Flo" (Malouda). Quand la défense est très basse, le fait de frapper peut ouvrir des espaces pour l'attaquant de pointe. Avec le nouveau ballon, il peut y avoir des changements de trajectoire. Cela peut être une force. Il faudra encore plus insister sur des frappes et sur les coups de pied arrêtés", martèle-t-il.


Si la frappe longue distance est une option à prendre en compte, elle ne suffira pas à emmener les Bleus en finale, comme l'espère Domenech. Les limites tricolores cernées par Gourcuff doivent être travaillées. C'est la mission des Bleus dans les jours qui viennent. "On est prêts, très motivés. Il va falloir qu'on travaille, il faut faire des réglages, faire de la vidéo pour créer ses automatismes et faire les réglages entre nous dans le domaine offensif et défensif. Il faut essayer de trouver vite "Nico" vers l'avant et ne pas être mis en difficulté à la perte du ballon", conclut le meneur français. Domenech a définitivement du pain sur la planche.


EN EXCLUSIVITE ET EN VIDEO sur notre site, tous les matches en direct, tous les résumés, tous les buts ainsi que de multiples interviews.