Guingamp remporte la Coupe de France face à Rennes

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-05-03T21:16:00.000Z, mis à jour 2014-05-03T21:23:28.000Z

Facile vainqueur 2-0 en finale face à Rennes, Guingamp a remporté la deuxième Coupe de France de son histoire, sur des réalisations de Pereira et Yatabaré. Les Rennais, trop timorés, semblaient paralysés par l'enjeu.

Déjà vainqueur des deux derbies en Championnat, Guingamp a remis cela en finale de la Coupe de France avec, à la clef, un trophée et une qualification pour la Ligue Europa. Défaits 2 à 0, les Rennais ont montré un visage indigne d'un tel choc. Le résultat n'a donc rien d'illogique.

L'envie avait choisi son camp
Mais où diable sont passés les Rennais ? En tout cas, ils n'étaient pas au Stade de France et il suffisait de regarder les premières minutes pour s'en rendre compte. Incapables de trouver des solutions avec un bloc assez bas, les hommes de Philippe Montanier ne savaient pas quoi faire du ballon. D'ailleurs, ils ont préféré le laisser aux Guingampais, qui ne se sont pas faits prier pour mettre la pression dans le camp adverse. Trop timorés et sans envie, les Rennais ont subi, subi et subi. Et si l'ouverture du score par Pereira est venue assez tard (37ème), elle a validé une première mi-temps dominée de la tête et des épaules par l'En Avant Guingamp.


Rennes a réagi, mais c'était trop tard
Au retour des vestiaires, on s'attendait à une réaction d'orgueil de la part de Rennes, mais elle est venue beaucoup trop tard. Il faut dire aussi que le deuxième but de Guingamp, marqué dès la 46ème par Yatabaré, n'a pas aidé. Au passage, le meilleur buteur de la Coupe de France a signé sa huitième réalisation dans la compétition, profitant cette fois-ci d'une erreur de marquage flagrante alors qu'il était seul pour reprendre un centre tendu de Langil. Après, Rennes s'est montré davantage entreprenant sur ses rares incursions, mais le manque de précision dans les derniers gestes, induit d'un état d'esprit trop limite, les a empêchés de renverser la vapeur.


Guingamp, cinq ans après
Au final, Guingamp a remporté la deuxième Coupe de France de son histoire, cinq ans après celle glanée en 2009 en étant déjà le bourreau de son voisin rennais. Voilà qui devrait donner un peu d'énergie à une équipe qui lutte toujours pour son maintien en Ligue 1 (Guingamp est seizième à quatre points de la zone rouge). Rennes, de son côté, vient de perdre une nouvelle finale et ne sauvera pas sa saison difficile.