Henry va-t-il le payer ?

Voir le site Téléfoot

Henry va-t-il le payer ?
Par PA Sport|Ecrit pour TF1|2009-11-21T09:04:07.000Z, mis à jour 2009-11-21T09:04:07.000Z

Auteur face à l'Eire (1-1) de la main la plus célèbre du XXIe siècle, Thierry Henry risque d'être longtemps poursuivi par ce fait de jeu. Sans aller jusqu'à gâcher sa fin de carrière, ce geste malheureux laissera une trace. Sans doute une injustice au vu des états de service du joueur.

Mercredi soir, lorsqu'il déambulait dans les travées du Stade de France, quelques dizaines de minutes après la qualification des Bleus pour le Mondial 2010 et sa main qui a tant fait couler d'encre depuis, Thierry Henry ne se rendait sans doute pas compte de l'ampleur qu'allait prendre "l'affaire". Cette main, réalisée au nez et à la barbe de onze Irlandais et de l'arbitre, est aujourd'hui devenue le sujet numéro 1 des média mondiaux. Des politiques aux hommes de la rue, tout le monde s'est emparé de la main gauche de Thierry Henry et a donné son avis sur la question. Tricheur, pas tricheur ? Tous ont tenté de qualifier le geste du Français. Peu de personnes cependant se sont encore penchées sur son avenir et le reste de sa carrière.


Cette main ne restera-t-elle pas comme une tâche indélébile dans la vie footballistique - d'ores et déjà réussie - de l'international français ? Ne va-t-elle pas gâcher la fin de carrière d'un attaquant jusqu'ici irréprochable et loin d'être connu pour être un truqueur ? La question mérite d'être posée. L'homme est parfois critiqué pour son côté sûr de lui, voire arrogant. Mais sur le terrain, difficile, avant mercredi, de lui reprocher grand chose. L'attaquant de l'équipe de France a parfois été roublard, comme sur deux ou trois coups francs joués rapidement avec Arsenal et réussis alors que le gardien adverse n'avait pas fini de placer son mur. Mais jamais, Henry n'a été réellement pris en défaut concernant son attitude et son fair-play sur un terrain.


Rien ne sera plus jamais comme avant


Henry va-t-il le payer ?

La main de mercredi semble, à chaud, avoir effacé les années passées. Et à froid ? Difficile à dire avec certitude. Pour autant, les jours, les semaines, voire les mois qui arrivent pourraient être difficiles pour le Français. Même du côté de Barcelone, des supporters ont demandé devant le centre d'entraînement du Barça, via une pancarte, à ce que Thierry Henry "demande pardon" au peuple irlandais. Sur le terrain, il se pourrait également qu'il y ait des répercussions. Les fans adverses ne vont probablement pas se gêner pour rappeler d'une manière ou d'une autre la fameuse main - improprement qualifiée de "de Dieu" par L'Equipe - au Français. Ceci pour le déstabiliser. Cela le touchera-t-il ? Didier Deschamps pense que son ancien coéquipier est déjà mal dans sa peau : "Il en souffre certainement, et n'est pas bien dans sa peau, car il a toujours été très attentif à ce qu'il faisait et disait".


Une chose est certaine, Thierry Henry, passionné de football et conscient des efforts à faire pour laisser une trace dans l'histoire du jeu, sait désormais que rien ne sera plus jamais comme avant. On se souviendra du Français pour ses accomplissements ballon au pied, son palmarès exceptionnel, mais aussi (surtout ?) cette main. C'est malheureux. Sans doute immérité. Mais c'est ainsi. Et ce n'est pas le communiqué qu'il a envoyé à Sky Sports et son envie supposée de rejouer Irlande - France qui changera la donne. Arsène Wenger le regrette : "Le football et le sport sont remplis de héros qui ont triché dix fois plus que Thierry. A mes yeux, ceux qui achètent les arbitres, qui se dopent, sont les véritables tricheurs. Thierry Henry a des années de comportement honnête derrière lui, et la manière dont on l'attaque n'est pas correcte." Le manager des Gunners a peut-être raison mais le mal est fait.