Higuain, Kaka sous le feu

Voir le site Téléfoot

Higuain, Kaka sous le feu
Par Eurosport.fr|Ecrit pour TF1|2010-03-12T12:12:00.000Z, mis à jour 2010-03-12T12:12:00.000Z

Higuain trop individualiste, Kaka en méforme: l'Argentin et le Brésilien étaient pointés du doigt vendredi par la presse et les spécialistes, deux jours après l'élimination du Real Madrid par Lyon en huitièmes de finale de la Ligue des Champions (1-1).

Au-delà de l'échec global du "modèle" à la Florentino Perez -achat de joueurs à prix d'or pour gagner des trophées- plusieurs médias concentraient leurs critiques sur "l'égoïsme" de Gonzalo Higuain, homme en forme du Real depuis le début de l'année. Selon le quotidien Marca, Higuain, qui a manqué des occasions en or lors du match nul (1-1) synonyme d'élimination pour le Real mercredi, a beaucoup énervé l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo en ne lui passant pas le ballon lors de plusieurs phases de jeu décisives.


Higuain, 22 ans, meilleur buteur du club en Liga cette saison (16 buts), est en passe de renouveler son contrat avec le Real et joue de manière trop "individualiste", afin de s'affirmer notamment par rapport à son concurrent français en attaque Karim Benzema, selon Marca. Le milieu Guti visait indirectement l'Argentin quand il a déclaré juste après le match que le Real devait jouer davantage "en équipe" pour gagner, relevaient vendredi les spécialistes.


La méforme de Kaka, incapable de peser sur le match et remplacé en 2e mi-temps, était également soulignée par les médias. Selon le quotidien El Mundo "il faut sauver le soldat Kaka", qui ne parvient pas à retrouver le niveau qui en avait fait un Ballon d'Or à Milan en 2007. Le milieu brésilien, 27 ans, ne se ressent plus de la pubalgie qui l'a handicapé depuis le début de l'année, mais peine à retrouver ses sensations dans un système de jeu qui ne paraît pas lui convenir, avec deux attaquants de pointe au lieu d'un seul à l'AC Milan.


Cette situation inquiète sérieusement les responsables du Real et suscite la nervosité dans l'entourage du joueur, transféré l'été dernier à Madrid pour 65 millions d'euros. Kaka a dû ainsi désavouer son porte-parole Diogo Kotscho, qui avait traité de "lâche" sur son compte Twitter l'entraîneur chilien Manuel Pellegrini, accusé d'avoir "détourné l'attention sur sa propre incompétence" en remplaçant le meneur de jeu en fin de match mercredi.