"Honte", "apocalypse", "désastre"... l'Italie n'ira pas au Mondial 2018

Voir le site Téléfoot

Italie éliminée, pas qualifiée pour le Mondial 2018
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-11-14T10:45:50.975Z, mis à jour 2017-11-14T17:48:50.309Z

En concédant le nul 0-0 à San Siro face à la Suède en barrage retour, la Squadra Azzurra a dit adieu à la Coupe du monde 2018. Un Mondial sans l'Italie, ce n'est plus arrivé depuis 60 ans. De l'autre côté des Alpes, cet échec est vécu comme un drame.

La date du 13 novembre 2017 restera marquée d'une pierre noire dans la grande histoire du football italien. C'est le jour où la Squadra Azzurra a failli. Lundi, la sélection nationale devait absolument gagner face à la Suède, en match de barrage retour pour le rendez-vous international. Et elle a échoué, se contentant d'un piètre 0-0.

Un cauchemar vieux de 60 ans devenu réalité


Ce match nul étend l'invincibilité de l'Italie à San Siro à 43 rencontres. Mais que cette performance est dérisoire à côté de cet échec retentissant : battue 1-0 à l'aller en Suède et contrainte au nul 0-0 au retour, la Squadra Azzurra ne sera pas présente à la prochaine Coupe du monde. Pareil événement est inédit depuis 1958. A l'époque, les Italiens avaient manqué le Mondial qui se déroulait... en Suède. Comme un clin d'oeil cruel.

Trop inoffensifs, les joueurs de l'Italie n'ont rien pu faire pour renverser les Suédois lundi. Ce mardi, au lendemain de ce nul aux conséquences terribles, la presse se déchaîne de l'autre côté des Alpes. Ce pays dingue de football, qui a soulevé la coupe Jules-Rimet à quatre reprises, n'ira pas en Russie. "La fin", titre sobrement la Gazzetta dello Sport avec une photo de Gianluigi Buffon, géant du ballon rond dont la carrière internationale s'arrête brutalement alors qu'il rêvait d'être le premier homme à jouer une sixième Coupe du monde. Le Corriere dello Sport est plus incisif : "Tout le monde dehors !", titre-t-il, avec le sélectionneur Giampiero Ventura dans le viseur. Pour le journal, cette non-qualification est un "désastre" et une "honte sportive sans comparaison".

Buffon, un géant à terre


Pour la Stampa, le match Italie-Suède est "L'Apocalypse azur". Le quotidien se concentre sur le visage en larmes de "Gigi" Buffon, 39 ans, qui a ému des millions de fans de foot au coup de sifflet final en confirmant la fin de son aventure avec la sélection, après 175 matches. Le gardien, qui a défendu l'hymne suédois alors que des sifflets montaient dans San Siro avant le début du match, a lâché face aux caméras : "On gagne ensemble, on perd ensemble. (...) C'est malheureux, c'est triste de finir comme cela. C'est difficile, mais le temps passe pour tout le monde. C'est mon dernier match officiel avec la sélection et c'est une non-qualification pour la Coupe du monde."

De Rossi en colère, Ventura décrié


Deux autres joueurs majeurs ont décidé de raccrocher : Andrea Barzagli, 36 ans, et Daniele De Rossi, 34 ans. Ce dernier s'est retrouvé au centre d'un conflit en fin de match. Remplaçant, l'habituel capitaine a refusé d'entrer en jeu. Les caméras ont filmé ce moment de tension et les médias italiens ont retranscris l'échange entre le joueur de la Roma et le staff technique. En fait, De Rossi, milieu défensif, n'a pas compris la stratégie de Giampiero Ventura. A 0-0 et moins d'un quart d'heure de jeu encore à disputer, il estimait qu'il fallait amener du renfort en attaque - il a désigné Lorenzo Insigne, resté sur le banc - plutôt que le faire entrer en jeu lui-même.

La colère de Daniele De Rossi illustre bien l'échec de Ventura, appelé après l'Euro 2016 pour succéder à Antonio Conte. L'ancien entraîneur du Torino n'a jamais fait l'unanimité, et en Italie, on lui attribue une lourde part de responsabilité dans l'effondrement de la Squadra Azzurra. Après l'élimination de son équipe, les jours de Ventura au poste de sélectionneur semblent comptés.

L'Italie doit désormais se reconstruire. Un travail difficile et sans doute long l'attend. Dans sept mois, les tifosi seront nombreux à vivre une expérience nouvelle : celle de suivre la Coupe du monde sans vibrer pour leur Squadra.



en savoir plus : Equipe d'Italie de Football, Equipe de Suède de Football