Ibrahimovic ne prendra pas de risques avec la Suède

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-10-09T09:48:00.000Z, mis à jour 2014-10-09T11:10:26.000Z

Blessé au talon depuis deux semaines, Zlatan Ibrahimovic est pourtant retenu avec la sélection suédoise. Mais il ne devrait pas jouer contre la Russie, ce soir.

Il n'a plus joué depuis le match nul du Paris-SG contre Lyon (1-1, le 21 septembre) en Championnat. Zlatan Ibrahimovic manque au club parisien mais fait partie du groupe retenu par le sélectionneur suédois Erik Hamren pour les deux matches de qualifications pour l'Euro 2016 contre la Russie, ce soir, et le Liechtenstein, dimanche.

Absent aux entraînements
Depuis le début des retrouvailles de la sélection suédoise, cette semaine, les faits et gestes de Zlatan Ibrahimovic sont scrutés avec beaucoup d'attention. Hier, l'ancien joueur de l'AC Milan n'a pas participé à la dernière séance d'entraînement à huis clos. Un indice de plus qui tend à prouver qu'il ne devrait pas jouer contre la Russie. "La décision sera prise le jour du match (aujourd'hui), a indiqué Erik Hamren. S'il n'est pas à 100%, il ne jouera pas. On ne prendra aucun risque."

Une blessure étrange
Des déclarations qui devraient rassurer le staff parisien qui pouvait s'inquiéter de la présence de sa star alors qu'il n'est pas encore rétabli. Le quotidien Le Parisien avançait même en début de semaine que le médecin du PSG, Eric Rolland, était présent en Suède pour évoquer le cas avec ses homologues. Que sait-on vraiment de cette douleur au talon ? Pas grand chose. "Nous avons procédé à des examens médicaux (IRM) et cette blessure est inexplicable" n'hésitait pas à affirmer le docteur de la sélection. Une situation qui interpelle le joueur: "je ne me sens pas comme un zombie, mais presque". Etrange, on vous l'a dit...

Un rôle de soutien
S'il ne se sent pas capable de jouer une rencontre internationale, pourquoi Zlatan Ibrahimovic a-t-il fait le déplacement en Suède? La raison de ce choix tient à l'influence de l'attaquant sur un groupe qui compte souvent sur ses fulgurances pour gagner des matches. Même s'il n'est pas sur le terrain, Ibra motive et permet de maintenir une grande concentration. Un aspect non négligeable alors que la Suède affronte, à domicile, la Russie, son adversaire le plus sérieux.


Le coup d'envoi sera donné à 20h45 à la Friends Arena de Solna, dans la banlieue de Stockholm.